Les réserves du GONm

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
GERARD
Messages : 887
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 07 juil. 2019, 22:38

Réserve de la Grande Noe (Eure) le 07 Juillet 2019 :

- 1 sarcelle d'été
- 2 faucons hobereaus
- 9 nettes rousses (seulement 2 canetons vus cette année)
- 1 chevalier guignette
- 1 blongios nain femelle
retour de groupes de canards souchets et de fuligules milouins, 5 familles de fuligules morillons, 3 familles de colvert.
jeunes de foulques et de poule d'eau. jeunes de mouettes rieuses et mélanocéphales volants.
sternes pierregarins et grands cormorans et hérons cendrés sur les ilots. CGe
faucon hobereau102.jpg
faucon hobereau102.jpg (137.66 Kio) Consulté 5855 fois
pour une ornithologie plurielle

GERARD
Messages : 887
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 11 juil. 2019, 00:04

Réserve de la grande noe le 10 juillet 2019:

- aigrette garzette 2
- milan noir 1 en vol
- grèbe à cou noir 1
- nette rousse 12 dont 1 famille avec 6 canetons
- chevalier aboyeur 3 anse ilot central
- martin pêcheur 2
- fuligule morillon 3 familles 2 et 4 jeunes et 11 canetons
- rale d'eau 1
- phragmite des joncs 2
- grèbe castagneux 4
- vanneau huppé 4
- blongios nain 1 femelle
- sarcelle d'été 1

a+ CGe
pour une ornithologie plurielle

LUC LOISON
Messages : 55
Inscription : 08 mai 2013, 14:54
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par LUC LOISON » 12 juil. 2019, 09:56

Dernières nouvelles de Tombelaine (9 juillet)

Pour la 2é année consécutive la reproduction des goélands a été nulle suite à un nouvel épisode de prédation et peut-être aussi à cause de la tempête de début juin, aucun jeune visible et seulement une quarantaine de goélands adultes survolant l'îlot ou posés sur la face nord. Il est probable que la population nicheuse sera encore en diminution l'an prochain et en augmentation sur le village du Mont-Saint-Michel au grand dam de ses habitants.
Heureusement, les autres nicheurs ont été épargnés.
Le couple de faucons pèlerin a produit 2 jeunes à l'envol et la colonie d'ardéidés est encore en pleine activité avec environ 250 individus présents sur la colonie en soirée dont 40 hérons gardeboeufs adultes.
Les passereaux sont, comme partout, discrets à cette saison mais bien présents :
chanteurs : 2 pigeons ramiers, 1 fauvette à tête noire, 1 troglodyte mignon
autres espèces : 4+ accenteurs mouchets, 2+ merles noirs, 1 rougegorge familier, 1 chardonneret élégant et 1 faucon pèlerin posé sur le pic de la Folie.
La quiétude de l'îlot va bientôt cesser puisque à compter du 1er août il sera ouvert au public.
Pièces jointes
jeune aigrette.jpg
jeune aigrette.jpg (49.38 Kio) Consulté 5810 fois
Tombelaine.JPG
Tombelaine.JPG (212.46 Kio) Consulté 5810 fois

LUC LOISON
Messages : 55
Inscription : 08 mai 2013, 14:54
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par LUC LOISON » 30 juil. 2019, 22:43

Visite du 29 juillet sur l'îlot de Tombelaine

En cette période de grande sécheresse la végétation, pourtant robuste souffre et les oiseaux sont bien silencieux.
La surprise du jour a été de trouver la colonie d'ardéidés en pleine effervescence, en fait les hérons gardeboeufs ont fait une 2è nichée aussi un grand nombre de jeunes étaient présents, dont certains encore dans les nids ayant tout au plus une dizaine de jours.
Au moins 35 adultes étaient présents sur la colonie et une observation rapide me laisse à penser qu'au moins une quinzaine de couples ont fait une seconde nichée, pas étonnant que l'espèce soit de plus en plus présente dans notre région.
Très peu de goélands présents (10 maximum) et à ma grande surprise j'ai trouvé un jeune goéland argenté presque volant au niveau de la plage des Anglais sur le versant nord.
Autres observations :
1 fauvette à tête noire chanteuse, 2 pigeons ramiers dont 1 chanteur, 2 troglodytes mignons,1 merle noir, 2 chardonnerets élégants, 2 linottes mélodieuses et 2 corneilles noires.
En plus 2 migrateurs de passage : 1 gobemouche gris et 1 rougequeue noir.
Espérons que l'ouverture de l'îlot au public le 1er août ne perturbera pas trop les hérons gardeboeufs nicheurs.

Fabrice GALLIEN
Administrateur
Messages : 113
Inscription : 06 févr. 2006, 12:46
A été remercié : 5 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par Fabrice GALLIEN » 31 juil. 2019, 14:08

Une étude pilote pour la création d’un réseau de suivi des contaminants dans le milieu marin :
Au printemps 2017, dans le cadre d’un suivi de contaminants en estuaire de Seine dans le cadre du GIP Seine Aval, le GONm a accueilli Paco Bustamante et Jérôme Fort du laboratoire CNRS UMR Littoral ENvironnement et Sociétés (LIENSs) à La Rochelle sur ses réserves de Chausey (site témoin) et du cap d’Antifer. Des prélèvements de plumes et de sang y avaient été réalisés sur le goéland argenté, le goéland marin et le cormoran huppé afin de mesurer les taux de divers polluants dont les PCB, les organochlorés… Un poster de présentation des résultats (visible à cette adresse : https://drive.google.com/file/d/0B3ROtg ... p=drivesdk ) a été produit.
En 2019, le GONm est de nouveau associé au LIENSs, cette fois dans le cadre d’une étude pilote financée par l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et l’Université de La Rochelle, étude lancée dans le but de créer un réseau national de suivi des contaminants dans les oiseaux marins. Il s’agit de prélever des plumes afin de doser la quantité de mercure, un contaminant métallique très présent en milieu marin et néfaste pour la reproduction et la survie des oiseaux à forte dose. Il s’accumule dans les plumes lors de la pousse. Sur les réserves GONm de Chausey (où nous avons accueilli Gauthier Poiriez, responsable de l’étude au LIENSs) et Saint-Marcouf, profitant des programmes de baguage en cours, des plumes ont été prélevées sur des cormorans huppés et des goélands marins. Mais d’autres espèces sont ciblées ailleurs en France pour compléter le réseau (goélands bruns, marins, leucophées et argentés, et puffins cendrés). Ces oiseaux ayant des écologies alimentaires différentes, ils permettent d’obtenir une vue d’ensemble de la pollution dans le milieu marin.
Dans l’avenir, l’objectif est d’élargir le spectre des contaminants suivis (DDT, PCB, PBDE, PFOs), par la réalisation de prises de sang. Le but est d’avoir un réel observatoire de la contamination chez les oiseaux marins à l’échelle du littoral français.
La création de ce réseau de suivis des contaminants s’inscrit dans la Directive européenne Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) qui a pour objectif de réaliser ou maintenir un Bon État Écologique (BEE) des eaux marines. Les états membres de l’Union Européenne sont incités à réaliser une surveillance de la qualité des eaux marines par le biais de dispositifs et réseaux de surveillance existants ou à créer. La thématique des contaminants chimiques dans le milieu constitue un des programmes thématiques du Programme de Surveillance, ainsi qu’un des descripteurs du BEE.
Les programmes DCSMM en cours suivent les contaminants dans les sédiments, les gastéropodes et les bivalves. Cependant, il existe un manque dans le suivi des niveaux trophiques élevés. C’est dans cette optique de proposition d’un indicateur de contamination des prédateurs supérieurs que s’inscrit ce projet. Les oiseaux marins occupant une haute position dans la chaîne trophique, ils sont sujets à la bioaccumulation (accumulation de polluants dans les tissus d’un organisme par absorption de nourriture ou d’eau) et à la biomagnification (augmentation du niveau de pollution à chaque niveau trophique) des polluants. Ces polluants peuvent en outre induire des effets néfastes, sur la reproduction ou le comportement. Les oiseaux marins représentent donc une matrice intégratrice pertinente.
Fabrice Gallien & Gauthier Poiriez (LIENSs)
Pièces jointes
Gauthier Poiriez prélevant des plumes sur un poussin de cormoran huppé
Gauthier Poiriez prélevant des plumes sur un poussin de cormoran huppé

GERARD
Messages : 887
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 04 août 2019, 12:22

Réserve de la grande noe (27) le 03 Aout 2019 :

- sur les herbiers
- 1 chevalier aboyeur
- 3 chevaliers sylvains
- 1 chevalier arlequin

- autrement
- 1 faucon hobereau
- 2 chevaliers guignettes
- 3 grandes aigrettes

- et aussi
- nettes rousses,plusieurs familles de fuligules morillons,jeunes de grèbes castagneux,de poule d'eau,de sterne pierregarin,
de mouette rieuse,de mouette mélanocéphale,de grand cormoran,de colvert,de foulque.
2 martin-pêcheurs,1 phragmite des joncs,rousserolle effarvatte en nourrissage,pouillot véloce.
canards chipeaus,fuligules milouins,hérons cendrés,aigrettes garzettes sur herbiers.

à signaler 3 avocettes au plan d'eau des 2 amants (nord de la boucle). CGe


phragmite des joncs
phragmite des joncs4.jpg
phragmite des joncs4.jpg (287.43 Kio) Consulté 5684 fois
pour une ornithologie plurielle

GERARD
Messages : 887
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 04 août 2019, 23:43

même lieu le 04 Aout :

- 7 chevaliers sylvains
- 2 phragmites des joncs
- 1 chevalier aboyeur
- 1 MAROUETTE PONCTUEE
- 1 chipeau femelle avec 6 jeunes (3/4)

CGe
phragmite des joncs6.jpg
phragmite des joncs6.jpg (314.4 Kio) Consulté 5680 fois
rousserolle effarvatte4.jpg
rousserolle effarvatte4.jpg (303.63 Kio) Consulté 5680 fois
marouette ponctuée2.jpg
marouette ponctuée2.jpg (337.37 Kio) Consulté 5680 fois
canard chipeau15.jpg
canard chipeau15.jpg (308.41 Kio) Consulté 5680 fois

et aussi une couleuvre à collier !

couleuvre à collier2.jpg
couleuvre à collier2.jpg (382.97 Kio) Consulté 5680 fois
pour une ornithologie plurielle

Chartier Céline
Messages : 61
Inscription : 06 févr. 2006, 15:07
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par Chartier Céline » 11 août 2019, 15:09

Bonjour à tous,
En septembre, 2 chantiers éco-volontaires auront lieu sur la journée sur la Grande Noé
Ils se font avec l'aide logistique de la base de loisirs de Léry Poses en Normandie ( prêt bateau, ...).

Le premier sera le mardi 3 septembre en partenariat avec l'épide de Val de Reuil. Nous dégagerons les accès bateaux ainsi que le devant des observatoires pour une meilleure visibilité et donc un meilleur confort d'observation. Si nous avons assez de main d'oeuvre d'autres ateliers seront possible comme de l'arrachage de saule en bordure de la roselière.
Le second sera en partenariat avec la MFR de Coquereaumont et aura lieu le Mercredi 18 septembre. Nous partirons sur les ilots où nous enlèverons les végétaux nous créerons des micro milieux pour les oiseaux, nous nous occuperons aussi du transfert des radeaux à sternes à leur lieu d'hivernage.
D'ores et déjà, un grand merci à tous les volontaires qui viendront nous prêter main forte.
Pour vous inscrire et avoir toutes les infos nécessaires : grande.noe@gonm.org ou 06 07 27 97 89

bon dimanche
Céline

GERARD
Messages : 887
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 26 août 2019, 18:12

- Réserve de la grande noe ce dimanche :

bonne diversité d'oiseaux avec 10 grandes aigrettes, 13 aigrettes garzettes, 2 chevaliers culblancs, 1 chevalier aboyeur,
1 bécasseau variable, 5 sternes pierregarins, 2 chevaliers sylvains, 3 martins pêcheurs, 3 rales d'eau dont 1 jeune,
1 chouette hulotte entendue, 1 faucon hobereau, 1 chevalier guignette, 1 femelle de busard des roseaux et les espèces
habituelles du site. à noter cette année que les jeunes fuligules morillons arrivent à grandir, la météo étant moins chaude au moment de leur
croissance , d'ou moins de maladies (?). les grands cormorans pêchent en groupes importants à cette période de l'année et cela depuis que je
suis le site soit environ 20 ans et les poissons sont toujours aussi nombreux. en effet la présence de grands herbiers et la roselière inondée
favorise les poissons (caches et zones de fraie) et la présence d'une densité importante de plancton due aux fientes des grands cormorans
accélére leur croissance .
CGe
busard des roseaux5.jpg
busard des roseaux5.jpg (148.22 Kio) Consulté 5415 fois
rale d'eau5.jpg
rale d'eau5.jpg (381.33 Kio) Consulté 5415 fois
rale d'eau juv5.jpg
rale d'eau juv5.jpg (331.01 Kio) Consulté 5415 fois
fuligule morillon5.jpg
fuligule morillon5.jpg (265.27 Kio) Consulté 5415 fois
grand cormoran5.jpg
grand cormoran5.jpg (302.42 Kio) Consulté 5415 fois
poissons5.jpg
poissons5.jpg (301.41 Kio) Consulté 5415 fois
martin pêcheur100.jpg
martin pêcheur100.jpg (164.55 Kio) Consulté 5415 fois
marouette ponctuée100.jpg
marouette ponctuée100.jpg (358.44 Kio) Consulté 5415 fois
photos du martin pêcheur et de la marouette ponctuée prises la première semaine d'aout.
pour une ornithologie plurielle

pgachet
Messages : 842
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par pgachet » 01 sept. 2019, 09:03

Etienne Lambert conservateur de la réserve de Flers nous transmet cette information.

Crise botulique dans la réserve de Flers/61

Ce mois d’août 2019, marqué par la sécheresse, a eu de funestes conséquences pour la population locale de canard colvert. Celle-ci se disperse dans les rivières alentour à partir de février pour se reproduire, ne laissant dans la réserve qu’une maigre bande de célibataires (10 à 15 colvert de mars à mai). A partir de juin, la population locale, forte des jeunes de l’année, accourt dans la réserve afin de faire sa mue en toute tranquillité. On atteint alors une centaine de colverts sur l’étang de fin juin à septembre, en attendant l’apport des migrateurs.
Cette année, les fortes chaleurs et la sécheresse n’ont pas permis un brassage de l’eau de l’étang qui a vu se développer au mois d’août des bactéries sécrétant des toxines botuliques. La pêche et le pédalo ont été immédiatement interdits, à partir du 10 août, sur les étangs de la réserve...mais les colverts ne savent pas lire. Ils sont donc restés, fidèles à leur site de mue, et ont commencé à décéder par groupes de 2 à 3 par jour. Au 31 juillet, ils étaient 105 sur l’étang, au 28 août le chiffre est descendu à 65. Les gardes municipaux m’ont confirmé qu’ils ramassaient 1 à 3 cadavres par jour. J’ai pu personnellement voir, le 28 août, un colvert complètement amorphe, stagnant dans un coin de l’étang, et un cadavre de colvert.
Cependant l’étang, malgré cette crise, accueille toujours une belle diversité d’oiseaux. Ce même 28 août, j’ai pu observé le martin-pêcheur et une femelle de canard souchet, tout cela en plein centre-ville. La vie continue...mais on attend la pluie pour résorber cette crise.
Un cadavre de canard colvert touché par le botulisme.
Un cadavre de canard colvert touché par le botulisme.
20190828_160739.jpg (209.94 Kio) Consulté 5203 fois

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités