C'est Caen qu'on va où?

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Discuter des protocoles d'études et partagez des résultats d'enquêtes.
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Pour poster un message, enregistrez-vous ou connectez-vous en cliquant sur les 3 barres en haut à gauche.
Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.
Répondre
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

C'est Caen qu'on va où?

Message par pgachet »

1- Chemin des Costils-Lamballard

Ce fil nouveau rendra compte d'observations effectuées à Caen et ses alentours immédiats. Etant Caennais depuis deux ans, je découvre, peu à peu, la région, le plus souvent à pied et à vélo car je rechigne à prendre la voiture pour aller observer des oiseaux.
Voici quelques photos prises hier lors d'un circuit allant de Bas-Venoix-Caen, à Louvigny et Bretteville-sur-Odon, dans la vallée de l'Odon et du Petit Odon. Nous traversons des milieux variés, zones humides et boisées, prés humides, zones habitées , zones cultivées , un practice de golf, une petite vallée bocagère.
C'est juste pour inaugurer ce fil ouvert à toutes et tous que je livre ces photos pas toujours top.
Ecureuil roux avec noix.
Ecureuil roux avec noix.
écureuil_lamballard_forum.jpg (170.89 Kio) Vu 5000 fois
Cet écureuil dans la zone boisée qui borde le chemin des Costils-Lamballard a fait le curieux. Apparemment en libre évolution, ce bois situé en zone plutôt humide sur un ENS accueille les espèces caractéristiques du boisement ancien, sittelle torchepot, pic épeiche, pic épeichette, mésange nonnette, et en hiver, grosbec casse-noyaux, grives mauvis et mésange noire.
Héron cendré
Héron cendré
héron_contre-jour_forum(1).jpg (96.34 Kio) Vu 5000 fois
Ce héron cendré avait une drôle d'allure, perché à contre-jour sur cet arbre mort. Il est régulier dans cette vallée du Petit Odon où il se nourrit sur les prairies avoisinantes mais aussi sur les grands chaumes de blé ou de maïs à proximité ou au bord des fossés et ruisseaux qui traversent les grands prés humides.
Rougequeue noir
Rougequeue noir
rqn_forum_2022_10_07.jpg (116.7 Kio) Vu 5000 fois
Ce rougequeue noir a été observé sur une faîtière du domaine de la Baronnie, bel ensemble architectural de Bretteville-sur-Odon. Il était en compagnie de 3 autres rougequeues dont 1 mâle qui chantait, c'était vraisemblablement une famille pas encore dispersée.

39 espèces ont été observées en 1 peu plus de 2h30.

A vous de jouer pour la suite!
Modifié en dernier par pgachet le 04 déc. 2022, 11:56, modifié 1 fois.
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

De Louvigny à Fleury, sur mon cheval gris!

Message par pgachet »

2- De Louvigny au Grand Marais de Fleury-sur-Orne

Cette balade du 22.11 part de la base de loisirs de Louvigny et se dirige vers le marais après avoir franchi l'Orne. Au départ, sous de magnifiques et âgés saules pleureurs, une bande de canards colverts peu sauvages cancanent, la poule d'eau sort de la végétation des rives, 2 foulques macroules sillonnent tranquillement la rivière et des cygnes tuberculés se laissent glisser le long du courant. Le chemin suit l'Orne et laisse à sa gauche des prés humides parfois pâturés où le pipit farlouse, le tarier pâtre, la bécassine des marais, le héron cendré et l'aigrette garzette et même une compagnie de perdrix grises peuvent être rencontrés mais aujourd'hui seuls farlouse et perdrix se manifestent. Côté rivière, les mésanges habituelles dont la longue queue circulent d'arbres en arbres : la mésange nonnette peut être aussi observée mais pas aujourd'hui. Le tarin des aulnes est entendu dans les aulnes en rive droite, le chardonneret élégant qui visite les mêmes essences n'est pas loin. On gagne la voie verte et on franchit l'Orne par un beau pont de chemin de fer, tagué par endroits : l'occasion de voir un grand cormoran souvent perché sur le même arbre mort et éventuellement le martin-pêcheur. La voie verte se dirige vers Thury-Harcourt et longe le marais. Des détonations très proches se font entendre. Il suffit de prendre un chemin à droite pour s'enfoncer dans un bois humide qui rejoint de grandes mares de gabion. En quelques mètres, plusieurs espèces se font voir ou entendre dans cet espèce de bayou déjà bien inondé ; plusieurs roitelets à triple-bandeau et pouillots véloces, mésange nonnette et pic épeiche. Le cri caractéristique du pic mar retentit et une bécasse décolle du sous-bois mouillé. Les espèces des boisements âgés sont rencontrées sachant que la sittelle et la nonnette peuvent être croisées ici. Sur les mares de gabion, peu de chose, à part des mouettes rieuses et des canards appelants. Les coups de fusil proches n'incitent pas à traîner. Il faut rejoindre la voie verte plus sécurisante : il est possible de prendre deux autres chemins à droite qui vont aussi vers des gabions. Pour le retour, il est possible de prendre l'ancienne voie ferrée qui domine largement les marais, les prés humides et de petits étangs de loisirs.La bouscarle de Cetti chante : l'oiseau est commun dans les vallées de l'Orne et de l'Odon et le bouvreuil pivoine pousse son cri discret. La pluie surprend l'observateur : il faut vite se mettre à l'abri. La balade a durée 1 heure. De Caen il est possible d'attraper le bus 23 qui arrive au point de départ, l' arrêt Louvigny Mairie. Si il est tenu compte des oiseaux du bourg, tourterelle et moineau, une trentaine d'espèces a été observée malgré une météo instable.
Cygnes sur l'Orne.
Cygnes sur l'Orne.
cygne_tub_2022_11 (1)cop.jpg (177.45 Kio) Vu 4829 fois
Bayou sur Orne
Bayou sur Orne
Fleury_grand_marais_2022_11_22 (3)copie.jpg (290.56 Kio) Vu 4829 fois
Chemin menant vers les gabions
Chemin menant vers les gabions
Fleury_grand_marais_2022_11_22_copie.jpg (261.7 Kio) Vu 4829 fois
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: C'est Caen qu'on va où?

Message par pgachet »

3- Quelques photos

Cette buse est assez acrobate, perchée sur un bâtiment ancien de Bretteville-sur-Odon où se perche plus volontiers le faucon crécerelle qui généralement niche dans l'ouverture supérieure du pignon visible au bas de la photo. Il existe une belle colonie de moineau domestique au pied de cette propriété.

.
Bretteville-sur-Odon/14 buse variable
Bretteville-sur-Odon/14 buse variable
buse_Bretteville_dim_2023_12_07 (1).jpg (89.71 Kio) Vu 4614 fois
Ce dortoir de tourterelle turque a été observé dans le parc Decaen à Caen/14 : 80 individus au moins s'y installaient en toute discrétion, avant la nuit dans une rangée d'arbres.
Caen_parc Decaen_dortoir de tourterelle turque
Caen_parc Decaen_dortoir de tourterelle turque
Caen_dortoir tourterelle_2023_01_08.jpg (273.85 Kio) Vu 4614 fois
Ce merle leucique partiel est observé régulièrement sur le chemin des Costils-Lamballard, bas Venoix à Caen/14 : il paraît qu'il faut prononcer Côtis.
Caen_merle leucique_2023_02_07
Caen_merle leucique_2023_02_07
Caen_merle_leucique_2023_02_07.jpg (165.58 Kio) Vu 4614 fois
Caen-merle recadré
Caen-merle recadré
Caen_merle_leucique_recadré_2023_02_07.jpg (47.99 Kio) Vu 4614 fois
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

C'est quand qu'on va où?

Message par pgachet »

4- Comptes-rendus des animations adhérents du GONm à Caen ou à côté

Bruno Lang organise régulièrement à Caen, des sorties d'observation à destination des adhérents et adhérentes du GONm. En accord avec lui, nous avons décidé de placer ses compte-rendus sur le fil "C'est Caen qu'on va où?", titre d'une chanson de Renaud. Nous regroupons les 3 premiers comptes-rendus du mois de septembre. Au cas où les participants.tes auraient des images, elles seront les bienvenues. Merci à l'avance.

16 septembre 2023 : Louvigny-Caen

Caen, 7h55 à l'arrêt du bus 23 : les observateurs du GONm remplissent le bus...
En 3 h, un total de 45 espèces a été relevé soit sur Louvigny, soit sur Caen.
Les présents ont été ravis de l'observation d'un pic épeichette 1 m en-dessous de deux pics épeiches sur un grand arbre mort : la différence de
taille les a grandement étonnés.
Pour ma part, j'ai été comblé par un chant de t. pâtre à Louvigny et l'observation de 4 ou 5 bruants jaunes sur le circuit habituel de Caen et
voici pourquoi : sur près de 19 000 données de t. pâtre, seules 1437 concernent le chant (7,5 %) dont 95 % sont notées avant le 30 juin. Ensuite :
6 données en juillet, 5 en aout, 4 en septembre et en octobre, une en novembre et en décembre. c'était donc bien quelque chose d'exceptionnel.

Quant au bruant jaune, personnellement je n'en avais jamais noté sur le circuit que je fais depuis 10 ans et Jean-Marie Hamel a confirmé cette
absence jusqu'ici.


23 septembre 2023 : Prairie de Caen


Nous étions 7 au départ et quelques sceptiques pensaient que mon annonce était à la limite de la publicité mensongère ;-))) et pourtant je n'avais
pas pris de grands risques en annonçant une quarantaine d'espèces pour la matinée passée sur la Prairie et la voie verte. Finalement ce sont 45
espèces que j'ai repérées et on peut y ajouter l'hirondelle rustique et le crécerelle vus par de meilleurs yeux que les miens...

Retrouvé au même endroit (les nouvelles plantations remplaçant les peupleraies abattues) cisticole et bruants jaunes. De plus, j'ai bien cru
entendre des zizis mais vus à contre jour, je n'ai pas voulu enregistrer la donnée pour une espèces qui pour moi serait une nouveauté sur le parcours
habituel. a confirmer.

Après l'abattage des peupliers, les quelques arbres secs ou non restés sur pied permettent de belles observations des pics.

30 septembre 2023 : Cairon

7h55
ligne 23
4 participants
30 min de bus aller
0 kg CO2
2 h de prospection
49 espèces dont 3 nouvelles pour Cairon qui en comptait 78 : l'épervier d'Europe : un mâle en chasse, le rougequeue noir chanteur et la bouscarle de Cetti chanteuse.

Une déconvenue : j'annonce au cri un roitelet à triple bandeau et par acquis de conscience je le cherche à la jumelle : il est huppé et excité !!!

25 min d'attente : un contretemps, de peur de rater le bus de retour qui ne passe que toutes les heures

Une bonne matinée en résumé
Ancienne peupleraie. Quelques chandelles sont restées pour les pics qui passaient par là auparavant. Photo : Philippe Gachet qui est passé par là aussi mais un jour avant la sortie.
Ancienne peupleraie. Quelques chandelles sont restées pour les pics qui passaient par là auparavant. Photo : Philippe Gachet qui est passé par là aussi mais un jour avant la sortie.
Peupleraie_Caen_20230922_PGa.jpg (211.05 Kio) Vu 4283 fois
La grive draine profite d'une chandelle pour se percher. Plus de peupliers, plus de gui. Photo du 22.09 : Philippe Gachet
La grive draine profite d'une chandelle pour se percher. Plus de peupliers, plus de gui. Photo du 22.09 : Philippe Gachet
grive draine_20230922_PGa.jpg (54.85 Kio) Vu 4283 fois
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: C'est Caen qu'on va où? Compte-rendu de stage à Caen

Message par pgachet »

5- Compte-rendu du stage EPOC-SHOC du 11 novembre 2023 sur la voie verte

Bruno Lang résume le stage qu'il a mis en place pour la préparation aux parcours EPOC et SHOC.

"Un bien grand intitulé pour une sortie de trois heures samedi 11 novembre près de la voie verte Caen Thury-Harcourt. Nous étions cependant 6 en
provenance de trois départements normands pour s'y retrouver dans les différents protocoles...

J'avais tout prévu (une météo favorable, un circuit adéquat, des cartes, des formulaires pour inscrire les relevés, des tissus imperméables pour
éviter de se mouiller le postérieur pour la partie théorique) sauf de dire que les bottes étaient indispensables ; résultat : plusieurs paires de pied
trempées !

Etant donné la saison, on a testé le SHOC et des points EPOC. Le premier paraît peu praticable, la preuve : sur les 10 transects de 300 m préconisés
par le protocole, nous en avons fait... 2. L'intérêt a été de montrer que chacun n'entendait pas forcément les mêmes oiseaux d'une part et que
d'autre part, les participants étaient tout à fait capables de s'y mettre sauf " Merlin " qui obtenait systématiquement les scores les plus bas.
Normal à cette saison où les oiseaux chantent peu.
Côté oiseaux, plus de trente espèces ont été croisées (on n'a pas fait la Prairie) dont l'épeichette, la bergeronnette de Yarrell, et un joli score de bécassines des marais : 34.

Bruno Lang

Merlin est une application d'identification des cris et chants d'oiseaux (NDLR qui ajoute une photo de son cru pour illustrer.)

Voie verte vers Bretteville-sur-Odon
Voie verte vers Bretteville-sur-Odon
voie verte 20231025red.jpg (249.51 Kio) Vu 3814 fois
Avatar du membre
DEBOUT Claire
Messages : 215
Enregistré le : 09 févr. 2006, 09:50
Contact :

Re: C'est Caen qu'on va où?

Message par DEBOUT Claire »

6- Comptage des dortoirs de grands cormorans

Merveilleuse soirée lors du comptage du dortoir de Grand cormoran : le long du canal à Caen arrivée des cormorans qui se perchent dans les bouleaux aux feuilles d'or, les ramiers et les pies sont déjà légion, les mouettes rieuses quittent Caen pour suivre au ras de l'eau dans un vol magnifique la voie vers la mer tandis que les goélands s'activent sur les toits de RVI sur un fond de nuées ocres et quelques nuages noirs. Et subitement, les pies s'agacent autour d'un lampadaire sur lequel est perché un gros rapace: un balbuzard pêcheur qui finit par quitter son poste et tout rentre dans l'ordre et la bouscarle se met à pousser son chant. Sur l'eau, quelques foulques et deux grèbes huppés dont un arbore déjà des couleurs nuptiales sur les joues.
Quel plaisir que l'observation hivernale.
canal de Caen à la mer- 12 décembre 2023
canal de Caen à la mer- 12 décembre 2023
Claire DEBOUT
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

7-C'est Caen qu'on va où?

Message par pgachet »

7- Animation de Bruno Lang à la Prairie de Caen du 14.03.2024

Voici livré par Bruno Lang, le compte-rendu de la dernière animation prairial. A retenir les 55 espèces en 3 h, il ne manquait pas grand chose!


La météo était idéale ce matin et nos chevelures (plus ou moins abondantes)
sont restées en place.

Nous étions 7 et ce n'était pas de trop pour recenser les 55 espèces vues
ou entendues au cours de plus de 3 h d'observation. A noter une arrivée
avec le gazouillis d'une hirondelle de rivage en vol ; sinon des "attardés"
comme un grèbe huppé en plumage nuptial, un couple de siffleurs sur la mare
et des tarins en vol sur la voie verte. encore quelques bécassines des
marais mais des courses de chevaux nous ont empêché d'aller titiller leurs
cousines sourdes ; un "couple" de martins-pêcheurs, posés côte à côte, mais
l'un côté pile et l'autre côté face.

Pour moi, le clou de la sortie est dû aux pics : en effet, à un moment
donné, nous avions autour de nous deux ou trois pics épeiches se
poursuivant ou tambourinant, 3 épeichettes faisant la même chose et surtout
un pic vert mâle tambourinant ; ce que je n'avais jamais vu ni entendu
jusqu'ici. Le sexe a été déterminé grâce aux photographes présents que nous
remercions chaleureusement...
Le faucon pèlerin était perché sur Saint-Etienne au début comme à la fin du
tour. Un seul regret : toujours pas de pouillot fitis alors qu'il y avait
profusion de pléthore de pouillots véloces !

Ci-dessous une photo prise en février montrant les plantations effectuées sur des prairies plus ou moins humides du parcours suivi par les observateurs. C'est pour illustrer.
Plantation de centaines de jeunes plants entre la voie verte et la voie ferrée à Caen. Ph. Gachet
Plantation de centaines de jeunes plants entre la voie verte et la voie ferrée à Caen. Ph. Gachet
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: C'est Caen qu'on va où?

Message par pgachet »

8- Nature propre sans amour-propre

Un petit chemin passe d'une grande parcelle de cultures du vallon de Bretteville au pont sous la voie ferrée Caen Cherbourg. Cet endroit bucolique est livré aux "jeteurs" comme le montre la photo.C'est nettoyé régulièrement mais les immondices et autres déchets de construction reviennent sans arrêt. L'endroit est discret et peu fréquenté. Facile! Entre parenthèses, c'est là qu'on entend encore le bruant jaune chanter.
A peine plus loin au nord dans une friche boisée et grillagée, on peut aussi découvrir un magnifique dépotoir, très diffus celui-là : tout et n'importe quoi est balancé par dessus la clôture. C'est ici une zone de chantier qui trace un boulevard devant aller du quartier Koenig au quartier Beaulieu. Ce boulevard passera sous la voie ferrée : dans l'excavation préparatoire, on trouve dèjà des déchets : sur la photo des restes de cuisine mais ça peut être aussi des restes d'automobiles.
Une note positive malgré tout : ce nouveau boulevard est déjà bordé de jeunes plants. Comme c'est une zone de cultures, il n'y avait aucun arbre auparavant dans ce secteur.
C'est un petit chemin qui sent bon etc
C'est un petit chemin qui sent bon etc
Chemin_Bretteville_14_20240314.jpg (225.79 Kio) Vu 3176 fois
Le boulevard passera sous la voie ferrée. Les automobiles ne sont pas encore là mais le terrain est occupé tout de même.
Le boulevard passera sous la voie ferrée. Les automobiles ne sont pas encore là mais le terrain est occupé tout de même.
Future boulevard.jpg (237.44 Kio) Vu 3176 fois
Plantations le long du nouveau boulevard. A l'arrière plan, l'église de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.
Plantations le long du nouveau boulevard. A l'arrière plan, l'église de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

8-Des animations caennaises ou péri-caennaises

Message par pgachet »

8-Des animations caennaises ou péri-caennaises

Deux animations le week-end dernier ont accueilli le public et aussi les adhérents, l'une le 13.04 à Louvigny/14 et l'autre, le 14.04 partant de la Prairie de Caen.
Voici deux comptes-rendus rapides

Compte-rendu de l'animation de Louvigny/14 par Philippe Gachet

L'animation de Louvigny a réuni 12 participants, la plupart adhérent.e.s du GONm. Le parcours partait du golf de Louvigny, longeait un parc privé boisé et une ferme équestre, traversait quelques zones de culture, puis descendait vers la vallée de l'Odon, empruntait l'ancienne voie ferrée Caen-Vire pour arriver au village du Mesnil de Louvigny et revenait à son point de départ. Une partie de ce parcours est un parcours Tendances qui sera décrit bientôt dans le fil "Tendances".
Le thème de la sortie était l'écoute des chants d'oiseaux. Cela a été l'occasion de reconnaître les variantes de la sittelle torchepot et de la mésange charbonnière, de comparer les chants de la grive musicienne et de la grive draine, d'entendre pour la première fois cette année, la fauvette des jardins à côté d'une fauvette à tête noire. Les hirondelles rustiques étaient de retour dans les boxes de la ferme équestre, un pic épeichette a survolé le golf, les linottes recherchaient des petites graines au sol (fumeterre?)
près des boxes des écuries et la mésange nonnette n'a pas oublié de se montrer et l'alouette des champs a fini par chanter. Au total, une trentaine d'espèces a été observée.
Le groupe des participant.e.s à Louvigny/14
Le groupe des participant.e.s à Louvigny/14
20240413_Anim_Louvigny_PGa.jpg (179.67 Kio) Vu 2884 fois

Comte-rendu de l'animation du 14.04 à Caen par Bruno Lang.
Contrat rempli puisque les cinq personnes présentes ont pu admirer les deux pèlerins sur l'abbatiale St Etienne à Caen. Les oiseaux sont restés corrects, chacun posé sur sa tour...
Sinon, nous avons pu entendre de nombreux chants plus ou moins harmonieux
au dire de chacun, merle noir, fauvette à tête noire, fauvette grisette, phragmite des joncs, locustelle tachetée, bouscarle de Cetti, cisticole des joncs, gorgebleue, pouillots véloce, fitis et siffleur, grive musicienne, grimpereau des jardins et pu admirer traquet motteux mâle et femelle et tarier pâtre itou. bref une sortie fructueuse avec un total de 51 espèces mais sans bécassine
ni pic vert...
pgachet
Messages : 1376
Enregistré le : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: C'est Caen qu'on va où?

Message par pgachet »

9-Animation du 4 mai 2024 à Caen

Bruno Lang nous rend compte d'une de ses animations caennaises et aussi d'autres sorties dans les environs.

Samedi, nous étions 6 pour le parcours habituel sur la Prairie de Caen et la voie verte à l'écoute des fauvettes et apparentés... Le bilan a été
globalement positif avec une météo très clémente (pas de vent et du soleil)et les fauvettes étaient au rendez vous : fauvettes à tête noire, grisette et des jardins, hypolaïs polyglotte pour la voie verte, phragmite desjoncs, rousserolle effarvatte, cisticole des joncs et bouscarle de Cetti pour la Prairie. Seule la locustelle tachetée nous a fait faux bond. En prime, le gobemouche gris chantait sur la voie verte ! La grisette et la fauvette des jardins ont eu la bonne idée de se laisser observer un bon moment ce qui n'est pas si courant.
Total : 51 espèces

Dimanche 5 mai 2024 , sortie en solitaire sur Rots, Rosel et Cairon ; aucune espèce inhabituelle à part le pigeon colombin à Rots mais un panel assez fourni avec, par exemple sur Rosel, 33 espèces en 20 min, 36 en 30 min pour finir à 40 en 70 min (donc aucun oiseau d'eau !)

Il faut sortir !

BLa
Bruno ne nous en voudra pas d'avoir ajouté une photo prise à Bretteville-sur-Odon/14 le 05/05/2024. Il y a encore des progrès à faire pour protéger les sacs poubelles sur la voie publique!
Bruno ne nous en voudra pas d'avoir ajouté une photo prise à Bretteville-sur-Odon/14 le 05/05/2024. Il y a encore des progrès à faire pour protéger les sacs poubelles sur la voie publique!
pie_20240505_PGa.jpg (160.09 Kio) Vu 952 fois
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahrefs [Bot], Amazon [Bot], Bing [Bot] et 1 invité