Le réseau des refuges du GONm

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 01 Mai 2017, 07:39

267 - Une dernière fête au refuge des Landelles
Le refuge de Philippe et Armelle a déjà été présenté à plusieurs reprises sur ce fil des refuges (dont une fois à propos de la phytoépuration). Chaque année, entre le jardin, le bocage traditionnel et les poteries d'Armelle, c'est l'occasion de rencontrer des mordus du jardin mais pas seulement. A midi, déguster les tartines préparées par Emeric (Ferme du Petit Changeons, un autre refuge GONm), c'est déjà un voyage! Michel Noël de l'association Ouest-Nature (venu en voisin des Ponceaux, Barenton, un des plus riches refuges que je connaisse...) propose chaque année une découverte botanique et ludique du site. Juste un regret, c'est la dernière exposition vente des poteries d'Armelle. A ne pas rater!
Parmi les exposants, au moins un autre refuge, les légumes bio produits par Pascal et Elisabeth David, La Chardinière, Saint-Michel-de-Montjoie!
Pour mémoire, une des sorties mensuelles "Sud-Manche" avait été organisée sur place en mai 2015. Le compte-rendu est sur le blog sud-Manche à
gonmsmanche.blogspot.fr/2015/05/
Fichiers joints
lavoir 003.jpg
le lavoir remis en état par Philippe cette année
totem 003.jpg
le totem d'Armelle
rencontres au jardin.jpg
Le programme

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 25 Mai 2017, 16:24

268 - Le(s) refuge(s) qui se mange(nt)
Rencontre au jardin chez Philippe et Armelle (voir ci-dessus)... Au carrefour de plusieurs refuges du GONm : le midi, tartines proposées par la ferme du Petit Changeons, avec de la farine issue des céréales cultivées sur la ferme des Petites Echommes à Saint-Senier, et du cidre de Clément pressé au Mesnil-Adelée. Et parmi les autres ventes sur place, les légumes, confitures et cidre de Pascal et Elisabeth venus de Saint-Michel-de-Montjoie! Soit quatre refuges pour participer à la fête! Il faut ajouter que le site des Fieffes aux Landelles qui accueille la fête est aussi un refuge, sur lequel notre ami Michel Noël venu de Barenton, de l'association Ouest-Nature a proposé des circuits de lecture du paysage : Barenton, les Ponceaux, un autre refuge en forme de paradis pour naturaliste...
Fichiers joints
DSC04373.JPG
Il en manque, j'ai déjà croqué dans la tartine... (rillettes, fromage de chèvre, fleurs, betterave râpée et d'autres ingrédients encore du côté des salades)

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 25 Mai 2017, 16:36

269 - Les Ponceaux à Barenton
Visite annuelle, la dixième et 55 espèces au compteur (pour seulement 6 mois différents échantillonnés). Ce 24 mai 2017, le coucou, le rougequeue à front blanc, la tourterelle des bois (3 en choeur), l'hypolaïs, la fauvette des jardins, bruants jaune et zizi, etc. Bref "du bocage qui a encore du goût"... Sous les tôles, orvets et coronelle, dans le ruisseau (très petit filet d'eau), l'écrevisse (indigène). Le bocage des années 1950 ressemblait à ça. Manquent cependant le pipit des arbres, l'alouette lulu et la chevêche pour coller à mes souvenirs de quadrat fermier du début des années 1970 juste avant le remembrement de la commune.
Fichiers joints
DSC04379.JPG
Le blaireau ayant eu un petit creux en chemin s'est offert un nid de bourdon gratté en plein champ. Le blaireau vote pour la consoude, cela va de soi!
DSC04380.JPG
Buissons de genêt bruissant de butineurs, dont les abeilles venues des ruches toutes proches. L'hypolaïs et le bruant jaune ne sont pas loin...
DSC04375.JPG
Une étonnante parcelle entièrement couverte de consoude : remarquable concentration de bourdons!

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 27 Mai 2017, 13:03

270 - Abonnés au refuge de Lingeard
Comme l'an dernier, un couple de crécerelles a adopté un trou de boulin du pignon (ouest) du refuge de la Delinais à Lingeard. L'an dernier, la place devait être mesurée pour les 3 jeunes en fin de séjour... L'un d'eux tombé au sol avait dû être confié aux bons soins de Nicole Girard pour qu'il termine sa croissance avant de s'envoler! Dans le même bâtiment, la chouette effraie occupe le grenier : deux seaux de pelotes transmis aux collègues du GMN devraient nous en apprendre plus sur ce bocage encore un peu préservé du Mortainais où chante encore la tourterelle des bois.
Fichiers joints
2017-2.jpg
Au moins deux en mai 2017
2017.JPG
Et en plus on a le cable
2016.JPG
Les trois poussins de 2016 (photo 15/07/2016)

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 29 Mai 2017, 11:08

271 - Relevé annuel à Saint-Senier/50
Vingt-huit espèces en deux heures au long des haies des 40 ha, mais pas seulement : la chouette effraie marque son passage dans les bâtiments qu'elle occupe en permanence. Les deux espèces les plus "remarquables" pour une ferme du sud-Manche, le traquet pâtre (famille) et l'hypolaïs polyglotte (2 territoires), sont cantonnées sur un secteur géré en fonction des lignes électriques d'une part, et une jeune haie haute de 3 m au maximum. Le constat peut paraitre paradoxal : c'est la diversité des haies qui enrichit la liste d'espèces et donc des tronçons peu fournis ou même seulement buissonnants sur clôture artificielle ont aussi leur place dans l'espace agricole. Tout est question de "dosage"!
Fichiers joints
1.JPG
Haies basses, ronciers discontinus sous les lignes EDF : traquet pâtre, et hypolaïs.
2.JPG
Jeune haie adaptée aux exigences de l'accenteur et de l'hypolaïs.
3.JPG
Quel palace pour l'effraie!

pgachet
Messages : 536
Enregistré le : 29 Mai 2007, 22:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par pgachet » 01 Juin 2017, 20:08

272- Le refuge du Haut Hamel à Saint-Lô

En refuge depuis deux ans, la propriété de Madame Alliet et de son compagnon est un véritable réservoir de faune sauvage. Malheureusement, elle est menacée par des velléités bétonnières et commerciales qui veulent installer à proximité un centre commercial. Celui-ci,si il se réalise, en plus d'être destructeur de surfaces agricoles et de zones bocagères sera en concurrence avec un autre centre commercial assez proche situé au milieu du quartier populaire du Val Saint-Jean bien pratique pour ceux qui n'ont pas de véhicule. Heureusement pour l'instant le projet est très contesté et un peu gelé. Les promoteurs par contre eux s'activent pour acheter des terrains en périphérie, dont celui-ci.

Il faut donc profiter de la balade au milieu d'une végétation un peu folle, longer de superbes haies de bocage et rêvasser près de la mare à tritons. Le gobemouche gris fidèle s'est installé dans un bol recouvert de terre par les petits enfants de Mme Alliet et placé contre le mur de l'habitation. La mésange charbonnière elle a fait son nid dans un agglo qui soutient l'unique ruche du site. Elle n'était pas loin du restaurant puisqu'elle est friande d'abeilles. Le coucou est venu visiter le refuge pendant le relevé et une famille de mésange nonnette circulait dans une belle haie d'aubépine. Les hirondelles ne se sont pas installées cette année dans une remise proche de l'habitation. Pinson des arbres, merle, grive, pouillot véloce et fauvette à tête noire sont les rois du quartier et l'abondance de plantes à graines attire linottes, verdiers et chardonnerets.
TBS_0146.JPG
Pot de terre sans gobemouche.
gballiet2017.jpg
Pot de terre avec gobemouche. (Thérèse Alliet)
TBS_0143.JPG
Nid de charbonnière dans l'agglo.
Modifié en dernier par pgachet le 02 Juin 2017, 12:56, modifié 3 fois.

sergio50
Messages : 32
Enregistré le : 09 Mai 2012, 00:07
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par sergio50 » 02 Juin 2017, 03:45

Image

beau refuge :super: par contre pour le centre commercial ( prévu en face du decat ) les terrains sont acheté depuis plusieurs années par l'agglo ( et exploité gratuitement par l'agriculteur ) et loin d’être aussi contesté que ce que je lis ici ou la à tord ou à raison :( même si on entend que les contestataires ce qui peut donner une fausse vision de la chose .

A+ ;) serge

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 02 Juin 2017, 14:36

Bonjour Sergio, bonjour Philippe,
Je ne connais ni le site (sauf à travers les observations de Philippe lors des visites du refuge) ni le contexte local du projet de centre commercial, je resterai donc au niveau des généralités : les espaces urbains continuent de grignoter les espaces agricoles malgré les commissions départementales et préconisations nationales. Par expérience, je sais que l'espace bâti (ville, faubourgs, zones commerciales) n'est pas vide d'oiseaux, mais la différence entre "avant le centre commercial et ses annexes" et après, c'est que les avifaunes sont complètement bouleversées. Ce sont des oiseaux opportunistes et ubiquistes qui profitent du changement d'habitats au détriment d'espèces fragiles devenues rares même en bocage vu l'évolution du contexte agricole. Adieu tourterelle des bois!... Ceci dit, ces sites prévus pour vivre des modifications importantes, sont des terrains d'expérience irremplaçables... Qui serait partant sur Saint-Lô pour tenter des comptages donnant lieu plus tard à comparaisons? Ces chiffres permettent de raisonner sur du concret et non des généralités.
Jean

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 02 Juin 2017, 15:54

273 - Barenton : légumes et oiseaux de saison
Le refuge de Barenton a été présenté il y a peu de temps. Michel nous passe l'information suivante : le dimanche 11 juin à 15 heures, il fera découvrir la nature et le potager au coeur du refuge des Ponceaux (là où niche aussi le rougequeue à front blanc) Il suffit de l'avertir : madsno@free.fr
En avant première, les premières tomates mures de son jardin photographiées le 31 mai!
Fichiers joints
1.JPG
Hirondelle, moineau, rougequeue à front blanc, effraie, hypolaïs et beaucoup d'autres dans un rayon de moins de 50 m !
2.JPG
Tomate glacier, très précoce!

collette
Messages : 581
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 06 Juin 2017, 08:21

274 - L'Arséantise, un refuge lieu d'échanges
Ce refuge situé à la Haye-Pesnel dans la Manche a la particularité d'être suivi tous les mois. Depuis février 2008, 107 relevés d'avifaune ont été effectués pour un total de 80 espèces. Les plus constantes sont sans surprise le merle, le pinson des arbres et le rouge-gorge. Normal, on est ici en bocage. Les plus inattendues, la bouscarle de Cetti, le traquet pâtre et la bergeronnette des ruisseaux. Il y a bien un ruisseau, mais le contexte du boisement est inadéquat pour l'espèce.
Pour 3 ha, le linéaire de 1262 m de haie est remarquable : 400m/ha, un maillage à l'ancienne, sans compter le verger de pommiers hautes tiges replanté il y a quelques années qui commence à servir de relai aux oiseaux. Autre élément majeur du site, un bosquet a été planté en limite de parcelle bocagère. L'effet "forestier" commence à se faire sentir, le jeune stade attirant hypolaïs et fauvette des jardins par exemple.
Mais la particularité de ce refuge, c'est le choix de ses propriétaires, Carl et Anne, d'ouvrir le site et d'en faire un lieu d'échanges autour de la nature. Une des sorties mensuelles du GONm y a déjà été programmée, des classes y sont passées, le GONm a organisé un chantier de taille des jeunes arbres (message 223 page 24 sur ce fil) ainsi qu'un décompte précis et commenté des arbres du site, le GMN a été invité à monter une opération "noisettes et pelotes". Mais le refuge a une autre corde à son arc, c'est le jardinage. Inspirées de la permaculture, les pratiques culturales respectueuses du sol et des auxiliaires sont bien illustrées et expliquées à chaque occasion. En résumé, un lieu d'éducation à l'environnement comme il en faudrait beaucoup d'autres "dans nos campagnes" : la remarque s'appuie sur le fait que la proximité géographique du site permet de contacter les voisins. Cette "infusion" de voisinage n'est pas innocente. Elle sous entend l'acceptation des pratiques non conventionnelles par l'entourage car l'agriculture proche se montre très agressive pour la nature.
Pour tout savoir sur le jardin et le refuge, taper "L'Arséantise" sur un moteur de recherche; d'autres messages sur ce fil (353, 249, etc)
Photos J Collette
Fichiers joints
1.JPG
20 mai 2017, à la recherche des noisettes (et des reptiles) sous les tôles.
2.JPG
On peut écouter la fauvette à tête noire et avoir l'oeil attiré par l'écaille fermière... 4 juin 2015, Rendez-vous aux jardins, et autour du jardin!
3.JPG
Carl explique chiffres en main l'évolution de l'avifaune du refuge depuis 2008.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité