Archives

Annonces, animations, stages, sorties & évènements de l'association
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 25 févr. 2020, 14:39

154 - la cisticole en Normandie
La relecture de l'article de B Lang à paraitre m'a rappelé un vieux souvenir, celui de mon premier contact avec la cisticole (détermination à laquelle je n'ai pas cru jusqu'à l'AG suivante du GONm 3 jours plus tard!) L'extension bretonne de l'espèce ne pouvait que finir par déborder sur la côte du sud de la Manche!
1973 11 21 - cisticole - Dragey - J Collette
Extrait des notes du 21 novembre 1973, littoral de Dragey.<br />La référence à Annoville se rapporte au stage de baguage du 31 octobre au 2 novembre de la même année. Il est probable que la cisticole y avait été entendue.<br />(JCo/ archives personnelles, cahier 1 page 106)
Extrait des notes du 21 novembre 1973, littoral de Dragey.
La référence à Annoville se rapporte au stage de baguage du 31 octobre au 2 novembre de la même année. Il est probable que la cisticole y avait été entendue.
(JCo/ archives personnelles, cahier 1 page 106)
1973 11 24 - Cisticole - Assemblée générale du GONm - Caen
Bref CR de l'AG du 11 novembre 1973. La cisticole progresse!...<br />(JCo / archives personnelles, cahier 1 page 109)
Bref CR de l'AG du 11 novembre 1973. La cisticole progresse!...
(JCo / archives personnelles, cahier 1 page 109)
Dernière modification par collette le 07 juin 2020, 11:32, modifié 1 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 29 févr. 2020, 16:31

155 ( suite de 152 et 153 page 16)) La revue Le Cormoran a 50 ans!
Si le moteur de la revue - et de l'association - fut d'abord son président fondateur, Bernard Braillon, le carburant fut dès le début l'apport des observateurs au fichier et les chroniques qui en étaient tirées à chaque semestre.
1971 00 00 - le Cormoran - éditorial - Bernard Braillon- retard publication -
Matériellement, l'essentiel de la rédaction, la frappe des stencils, le tirage reposaient sur les épaules de BBr. Pas étonnant que rapidement le retard de parution s'installe... durablement! Bruno Lang, notre responsable actuel de l'édition du Cormoran n'a pas à rougir de ce point de vue d'être le fier descendant de B. Braillon!...
Braillon B. (1970) - éditorial; le Cormoran, 1 (5) : 162
Braillon B. (1970) - éditorial; le Cormoran, 1 (5) : 162
1971 éditorial retard BBr.jpeg (231.86 Kio) Consulté 6347 fois
1970 00 00 - le Cormoran - chronique - liste observateurs
Le nombre d'observateurs cités en début de chronique augmente progressivement. La première (mars-août 1968) cite 8 noms ayant communiqué des informations (auxquels s'ajoutent 9 participants). La chronique n° 5 (mars-août 1970) résume les observations de 20 participants, l'effet "enquête atlas des oiseaux nicheurs" commence à se faire sentir : cette première expérience se révèlera très fédératrice. Parmi les contributeurs, un groupe d'étudiants de la fac de sciences de Caen (nommés ici "CNEC", Cercle naturaliste des étudiants de Caen) est constitué pour une part d'étudiants bretons en biologie marine, discipline seulement enseignée à Caen à l'époque. Daniel Prieur est devenu chercheur à Brest (IFREMER), spécialisé dans le domaine de la biologie à grande profondeur. Pierre Davoust enseigna en IUT à Lorient; d'autres allèrent vers d'autres cieux...
Bazin F. et Braillon B. (1970) - chronique ornithologique n°5 : mars à août 1970. Le Cormoran, 1 (4) : 124
Bazin F. et Braillon B. (1970) - chronique ornithologique n°5 : mars à août 1970. Le Cormoran, 1 (4) : 124
L'enquête atlas de 1970 est basée sur le découpage des cartes IGN au 1/50 000e. Le petit groupe "CNEC" se charge de celle à laquelle appartient le marais de Chicheboville. Nous y passons des journées entières entre rossignol, engoulevent, torcol et "courlis de terre". Le hibou petit duc restera une énigme! Le crapaud accoucheur nous a t-il trompés?...Ceci dit, il y avait déjà quelques observations certaines de l'espèce en Normandie, dont celles des oiseaux naturalisés en collection qui assurent la détermination! (Bolbec/76 en 1864, Ambourville/76 le 15 juin 1907- ou le 25 mai 1907 selon les sources - ; le Mage/61, couple en décembre 1922...)
Des nocturnes à Chicheboville...<br />Bazin F. et Braillon B. (1970) - chronique ornithologique n°5: mars à août 1970. Le Cormoran, 1 (4) : 127
Des nocturnes à Chicheboville...
Bazin F. et Braillon B. (1970) - chronique ornithologique n°5: mars à août 1970. Le Cormoran, 1 (4) : 127
1970 00 00 - chronique n°5 - CNEC- Chicheboville -
Le marais de Chicheboville fut un certain temps notre "terrain de jeu". J'avais eu le plaisir d'y découvrir la rousserolle verderolle et le coucou installé dans le nid d'un rouge-gorge. En 1997, ce site a été classé Natura 2000.
1970 00 00 - hirondelle de rivage - baguage -
Sa formation scientifique donne à B. Braillon la pratique des calculs statistiques qu'il applique ici à la question de savoir quelle proportion d'oiseaux "étrangers" de passage sont bagués. Dans le même article, il teste la marge d'erreur des bagueurs ayant mesuré l'aile des hirondelles capturées...
Braillon B. (1970) - L'hirondelle de rivage, Riparia riparia, en Basse-Normandie : les colonies et leurs effectifs; biométrie de l'aile; reprises d'oiseaux bagués. Le Cormoran, 1 (4) : 129-151
Braillon B. (1970) - L'hirondelle de rivage, Riparia riparia, en Basse-Normandie : les colonies et leurs effectifs; biométrie de l'aile; reprises d'oiseaux bagués. Le Cormoran, 1 (4) : 129-151
Une partie de la conclusion de ce calcul (page 146) :"Quelqu'en soit la valeur exacte, entre 3% et 7%, ces taux de reprise et proportions d'oiseaux bagués sont tout à fait extraordinaires pour un passereau; ils doivent être mis au crédit de l'effort spectaculaire des bagueurs britanniques qui ont réussi à marquer environ un vingtième de la population totale anglaise de l'hirondelle de rivage... "
1970 00 00 - baguage - compte-rendu n°4 - le Cormoran-
A cette époque, l'activité des bagueurs est intégralement incorporée à celle plus large du Groupe ornithologique régional, les fondateurs du GOR étant surtout des bagueurs du Centre Régional de Baguage de Caen. C'est ici l'occasion de rappeler que ces bagueurs sont pour certains des chasseurs éclairés. L'exemple cité ici est celui de Marcel Travert, bagueur des marais de Carentan, sur lequel on trouvera quelques détails dans les archives du site du GONm.
http://www.gonm.org/index.php?pages/Archives-Photos
Bazin F. et Braillon B. (1970) - Compte-rendu de baguage pour 1969 (rapport n°4) Le Cormoran, 1 (4) : 154-160
Bazin F. et Braillon B. (1970) - Compte-rendu de baguage pour 1969 (rapport n°4) Le Cormoran, 1 (4) : 154-160
Pièces jointes
Marcel Travert, bagueur, Carentan
Marcel Travert, bagueur, Carentan
19600300-50-saint-come-du-mont-Travert.jpg (111.97 Kio) Consulté 6341 fois
Dernière modification par collette le 07 juin 2020, 11:33, modifié 2 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 02 mars 2020, 09:15

156- Oiseaux échoués, côtes du département de la Manche
Il a déjà été question d'oiseaux échoués sur ce fil des archives, à propos de l'échouage exceptionnel de mouettes tridactyles en février 1984 (voir message 130 page 14). Cette enquête dure encore mais le nombre de cadavres au km a heureusement diminué. Les deux principales causes de mortalité (mazout et tir) ont régressé mais d'autres causes plus discrètes sont apparues (ingestion de déchets plastiques).
1989 04 14 - oiseaux échoués - département de la Manche - bilan annuel - la Gazette de la Manche -
La publication, même en retard, des résultats par voie de presse, informe le public non averti de ces causes de destruction "chroniques" en dehors des épisodes monstrueux de "marées noires".
article publié par la Gazette de la Manche, édition du 14 avril 1989
article publié par la Gazette de la Manche, édition du 14 avril 1989
198904 oiseaux échoués La Gazette.jpg (250.42 Kio) Consulté 6329 fois
Dernière modification par collette le 07 juin 2020, 11:33, modifié 1 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 14 mars 2020, 17:06

157 (suite 152, 153 et 155) : la revue Le cormoran a 50 ans!
Suite d'une sélection - subjective...- de jalons de notre "histoire" tirés des numéros 5 et 6.
1971 00 00 - cigogne blanche - nidification certaine - Manche - Le Cormoran -
Le titre de l'article précise bien que cette fois, le couple a réussi : les causes d'échec sont nombreuses à l'époque, en particulier le tir et la curiosité des hommes!
Braillon B. (1971) - Un couple de cigognes blanches Ciconia ciconia a niché avec succès, en 1971, dans le département de la Manche. Le Cormoran, 1 (5) : 175-176.
Braillon B. (1971) - Un couple de cigognes blanches Ciconia ciconia a niché avec succès, en 1971, dans le département de la Manche. Le Cormoran, 1 (5) : 175-176.
Numériser 1.jpeg (242.53 Kio) Consulté 5538 fois
suite
suite
2.jpeg (234.31 Kio) Consulté 5538 fois

1971 00 00 - liste des membres - Groupe Ornithologique Régional - le Cormoran -
B. Braillon dresse la liste des 74 abonnés à la revue : 25 de la Manche, 23 du Calvados, 2 de l'Orne, 3 de l'Eure, 7 de la Seine-Maritime et 14 hors Normandie.
A partir des premiers envois d'observations au fichier, il dresse une liste des observateurs réguliers. La carte ne tient pas compte des quelques lieux habituels des stages ou des camps de baguage.
Braillon, B. (1971) - Liste des membres du Groupe Ornithologique Régional. Le Cormoran, 1 (5) :182-185.<br />La carte figure page 185.
Braillon, B. (1971) - Liste des membres du Groupe Ornithologique Régional. Le Cormoran, 1 (5) :182-185.
La carte figure page 185.
Vu le petit nombre d'observateurs, il fallait une belle dose d'optimisme pour s'attaquer à l'atlas des oiseaux nicheurs de France en cours! Le coordinateur pour la Normandie sera Bernard Bernier.
1971 00 00 - chronique n°7 - Le Cormoran -
La liste des participants s'étoffe : 18 contributeurs individuels auxquels s'ajoutent les participants aux travaux de groupes (observation à Gatteville, baguage...) Les données de Gaston Moreau dans le Perche, en particulier sur les étangs, sont toujours aussi rares et précieuses. Quelques autres pépites figurent dans les listes : 13 nids de gravelot à collier interrompu sont trouvés à Agon par Alain Typlot (ATy).
1971 00 00 - dénombrement - oiseaux nicheurs - bocage - Fromage -
Les données ornithologiques du 19e siècle sont souvent ponctuelles, rapportant des captures rares ou inhabituelles, figurant le plus souvent dans les collections privées ou publiques. Le nouvel élan de l'ornithologie au 20e siècle est nettement quantitatif : comptage des nicheurs sur les colonies d'oiseaux de mer, gué à la mer, colonies d'hirondelles de rivage... Le plus riche est à venir : la quantification des populations de passereaux nicheurs va profiter d'une nouvelle technique de dénombrement, les plans quadrillés ou "quadrats". La première étude de ce genre réalisée en Normandie par des amateurs est l'oeuvre d'un groupe familial de la région de Livarot : les frères et soeur Fromage réalisent un remarquable recensement des oiseaux nicheurs sur une surface de 75 hectares à une époque où l'essentiel des parcelles bocagères de cette région sont des herbages plantés de pommiers et de poiriers hautes tiges, à l'exclusion des parcelles destinées à être fauchées.
Non seulement la liste des espèces nicheuses est remarquable, mais la densité de la population est élevée. Les auteurs ne manquent pas de relever le rôle des vieux pommiers, des haies riches en arbres têtards, et même des haies denses taillées bas attractives pour le bouvreuil et la linotte. La population nicheuse de sittelle est probablement la donnée la plus spectaculaire, illustrant le rôle majeur du verger au début des années 1970.
Fromage J-L., J-M., P., F., E. et D. (1971)- Dénombrement des oiseaux nicheurs en région de bocage du Pays d'Auge (1968-1971). Le Cormoran, 1 (6) : 206-218.
Fromage J-L., J-M., P., F., E. et D. (1971)- Dénombrement des oiseaux nicheurs en région de bocage du Pays d'Auge (1968-1971). Le Cormoran, 1 (6) : 206-218.
Densité par espèce. Tableau page 215.
Densité par espèce. Tableau page 215.
Rougequeue à front blanc, pipit des arbres, mésange nonnette, pouillot fitis nicheurs... Quel bocage! Et encore ne figurent pas le pigeon colombin, la chouette chevêche, la huppe dont le dénombrement n'était pas assez précis pour figurer dans les résultats.
Ce travail remarquable prend d'autant plus de valeur que le suivi de l'avifaune s'est poursuivi bien au delà : J.-M. Fromage a publié une mise à jour à l'occasion du numéro du Cormoran consacré aux résultats de l'enquête Habitats (Bocage et comptages en Pays d'Auge. Le Cormoran, 11 (50) : 85-90)
1971 00 00 - quadrat- jardin des plantes - Caen - J. Collette - Le Cormoran -
Si j'ai rédigé la synthèse publiée, le travail de terrain est en fait une oeuvre collective : mis à part les deux frères Fromage, aucun de nous n'a jamais mis en pratique cette technique de dénombrement qui m'a enthousiasmé et que j'utiliserai à de nombreuses reprises par la suite. Par la suite, le jardin des plantes sera à nouveau échantillonné (Frédéric Noël, Bruno Lang) et des publications successives dans le Cormoran font le point sur l'évolution du peuplement.
Collette J. (1971) - Dénombrement des oiseaux nicheurs du Jardin des Plantes à Caen en 1971. Le Cormoran, 1 (6) : 219-233.
Collette J. (1971) - Dénombrement des oiseaux nicheurs du Jardin des Plantes à Caen en 1971. Le Cormoran, 1 (6) : 219-233.
jardin des plantes.jpeg (215.69 Kio) Consulté 5507 fois
La grosse différence de surface des quadrats entre celui des Fromage (75 ha) et celui du jardin des plantes (2,6 ha) permet une approche plus "pédagogique" dans ce dernier cas. C'est l'occasion d'expliquer en détail la mise en oeuvre de la technique, en particulier la détermination des cantons ou territoires des couples nicheurs.
Délimitation progressive des territoires de la fauvette à tête noire sur le quadrat du jardin des plantes (page 222)
Délimitation progressive des territoires de la fauvette à tête noire sur le quadrat du jardin des plantes (page 222)
Un peu plus loin dans ce même numéro 6 (page 236), B. Braillon signale qu'une conférence réunie en Suède en juillet 1969 tente de normaliser cette méthode des plans quadrillés (superficie, forme, nombre de visites, symboles utilisés pour les différentes activités...) Ces préoccupations scientifiques incitent les amateurs à respecter ces règles afin que les conclusions de leurs travaux soient recevables.
Nous aurons le plaisir de recevoir en septembre 1972 une carte postale de Laurent Yeatman. Pour nous, jeunes ornithos amateurs régionaux, c'est un signe de reconnaissance marquant ; L. Yeatman est le responsable coordinateur de l'enquête atlas des oiseaux nicheurs de France en cours à cette époque.
carte postale de Laurent Yeatman. Document extrait des archives du GONm.
carte postale de Laurent Yeatman. Document extrait des archives du GONm.
commentaire extrait des archives
commentaire extrait des archives
Capture d’écran 2020-03-15 à 16.43.17.png (305.87 Kio) Consulté 5506 fois
Courrier L. Yeatman/Verso.
Courrier L. Yeatman/Verso.
Dernière modification par collette le 07 juin 2020, 11:36, modifié 2 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 26 mars 2020, 19:14

158 - Comme au 19e siècle, introductions et acclimatations

1992 09 24 - Gibier - introduction - société de chasse -
Du choucas au choukar : une nuance pour l'oreille et un détail pour le poète cynégétique
Ouest-France, 24 septembre 1992; commune inconnue.
Ouest-France, 24 septembre 1992; commune inconnue.
Dernière modification par collette le 07 juin 2020, 11:37, modifié 1 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 05 juin 2020, 11:12

159- 13e Colloque francophone d'ornithologie, Paris, 1985

1985 03 03 - CFO - Paris- muséum - BBr et RCr -

Ce 13e colloque a eu ceci de particulier que deux présidents de séances étaient des adhérents illustres du GONm! BBr, notre président Bernard Braillon, et RCr, Roger Cruon, qui avait publié en 1975 la Bibliographie ornithologique de la Normandie (voir sur ce fil message 11 page 2). Il est vrai que deux autres noms étaient encore plus célèbres... (J. Dorst et P. Géroudet!)
Ces rencontres annuelles étaient stimulantes vu la variété des thèmes abordés, chaque intervenant devant réduire son propos en un temps de parole limité! Par contre la prise de notes était assez acrobatique dans le vieil amphithéâtre que nous regretterons quand les conditions de sécurité nous en chasseront (en 1986?) Plus folklorique, les associations tenaient des stands dans le couloir circulaire, présentant en particulier une débauche d'autocollants à la mode à l'époque.
19850303-CFO 1.jpeg
19850303-CFO 2.jpeg
19850303 - CFO- 3.jpeg


Un exemple de communication : les mésanges corses et l'élevage des jeunes au nid. par H. Gaubert
-La taille des pontes est inférieure de 30% aux pontes du continent. (en moyenne 6,2 oeufs contre 8,8 sur le continent).
-La ponte débute en moyenne 3 semaines après le continent.
-Absence totale de seconde ponte.
En Corse, on rencontre 3 espèces de mésanges contre 5 au Mont Ventoux.
La densité des mésanges bleues est 3 fois supérieure en Corse (14,1 couples contre 4,7 au Ventoux, pour 10 ha). D'où une hypothèse : la compétition pour la nourriture est-elle un facteur limitant, par exemple pour expliquer la taille des pontes?
Certaines nichées vont subir "un élargissement artificiel", c'est-à-dire que des jeunes poussins vont être transférés dans d'autres nids (3 nids à 10 poussins et 1 nid à 9 poussins, contre 7 poussins au départ), l'expérience ayant lieu en nichoir artificiel.
Des pesées régulières permettent de construire des courbes de croissance individuelles complétant l'observation des nourrissages.

Résultats :
- Tous les poussins "+ Corse" se sont envolés, il était donc possible de les nourrir.
- En Corse, il n'y a pas de différence des courbes de croissance entre les nichées normales à 7 poussins et les nichées élargies à 9 poussins.

Une analyse multifactorielle montre que le taux de croissance est plus élevé en Corse que sur le continent. (Là mes notes sont confuses... il est question de + concentré et de nourriture plus homogène...) Quant au rythme de nourrissage, il est 3 fois plus faible en Corse malgré un rendement équivalent! Comme quoi la Corse, ça nourrit sa mésange!...
Dernière modification par collette le 21 juil. 2020, 10:02, modifié 1 fois.

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 09 juin 2020, 09:17

160 - La revue Le Cormoran a 50 ans!
(suite de 152, 153, 155 et 157)
L'éditorial qui ouvre le tome 2 (n° 7-8) annonce un évènement : la création officielle du Groupe ornithologique normand en 1972.
tome 2, page 2
tome 2, page 2
B. Braillon résume la démarche page 56 du même numéro en rapportant la tenue de la première assemblée générale de décembre 1972.
Première AG
Première AG
AG 1972 12 09.jpeg (214.4 Kio) Consulté 2733 fois
La mise au point des fiches de restitution des observations envoyées tous les 6 mois (fin février et fin août) dites "RSS" (relevés systématiques saisonniers) est due au travail d'organisation de B Braillon. Ces fiches sont ensuite partagées entre les rédacteurs des chroniques publiées dans la revue, mais surtout, elles enrichissent le fichier de l'association qui en conserve la mémoire brute.
Fiches RSS
Fiches RSS
Nous en sommes encore à "découvrir" l'avifaune de notre région. Aussi bien l'arrivée de nouvelles espèces (le pic noir) que l'arrivée de nouveaux observateurs (j'arrive dans le Mortainais et apprends à connaitre le pic cendré) enrichit le fichier.
extrait chronique; 2 : 014
extrait chronique; 2 : 014
extrait chronique 2 : 015
extrait chronique 2 : 015
Cette période est féconde pour le GONm naissant : l'enquête atlas des oiseaux nicheurs conduite par L Yeatman à l'échelle nationale (publié en 1976) est un défi pour les quelques observateurs normands!
couverture 1970; 1 : 170
couverture 1970; 1 : 170
couverture 1971; 1 : 235
couverture 1971; 1 : 235
couverture 1972; 2 : 021
couverture 1972; 2 : 021
atlas 1972.jpeg (219.27 Kio) Consulté 2733 fois

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 11 juin 2020, 09:46

161 - Faucon pèlerin- tir- Donville (Manche)- Olivier Dubourg-
Années 1980, les rapaces ont beau être protégés depuis "longtemps", il est encore courant de trouver buses, crécerelles et éperviers plombés en campagne. Le pèlerin trouvé par Olivier Dubourg en février 1987 étant bagué, cela permettait d'argumenter sur la bêtise du geste en apportant des détails précis sur cet individu. Le quotidien Ouest-France publia même l'article sur la page Manche. Les mauvaises relations avec les organisations cynégétiques locales se traduisirent comme à chaque fois par une réponse courroucée de ceux-ci , l'argument étant toujours le même: les brebis galeuses ne sont pas représentatives des chasseurs...
Ouest-France, page Manche Sud, 19 février 1987<br />Archives J Collette, cahier 8 page 20
Ouest-France, page Manche Sud, 19 février 1987
Archives J Collette, cahier 8 page 20
A.jpeg (230.47 Kio) Consulté 2679 fois
Ouest-France, page Granville, 19 février 1987<br />Archives J Collette, cahier 8 page 18
Ouest-France, page Granville, 19 février 1987
Archives J Collette, cahier 8 page 18
Ouest-France, 21-22 février 1987<br />Résumé du &quot;long communiqué&quot; de l'Association départementale des chasseurs de gibier d'eau de la Manche.<br />Archives J Collette, cahier 8 page 24
Ouest-France, 21-22 février 1987
Résumé du "long communiqué" de l'Association départementale des chasseurs de gibier d'eau de la Manche.
Archives J Collette, cahier 8 page 24
1987 00 00- Olivier DUBOURG
Olivier était un remarquable observateur de la région de Granville. Il fut une des chevilles ouvrières de la réserve (temporaire) du havre de la Vanlée organisée autour de la protection du gravelot à collier interrompu nicheur à l'intérieur du havre. Ses observations sur la falaise de Carolles stimulèrent la curiosité des premiers observateurs réguliers de la migration d'automne.
Olivier était maçon de profession. Il décéda prématurément le 6 septembre 1991. Tous ses amis naturalistes étaient présents lors de son inhumation à Granville le 10 septembre.
Pièces jointes
Photo Yves Grall, date imprécise. Olivier nourrit un lapereau de garenne au biberon!
Photo Yves Grall, date imprécise. Olivier nourrit un lapereau de garenne au biberon!
La Gazette de la Manche, 20 février 1987<br />Archives J. Collette, cahier 8 page 21
La Gazette de la Manche, 20 février 1987
Archives J. Collette, cahier 8 page 21
C.jpeg (229.63 Kio) Consulté 2679 fois

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 18 juil. 2020, 16:53

162 - Communication officielle : bonne conscience ou opportunité?
Souvenirs - mais si les dénominations ont changé - "au début", la biodiversité n'existe pas, le mot "nature" suffit à se faire comprendre - , l'esprit reste le même : provoquer l'évènement pour faire parler du sujet dans la presse ou auprès "du public". Combien d'animations, et autres stands, conférences, expositions auxquels les adhérents du GONm ont-ils participé bénévolement? Avons-nous fait avancer le schmilblic? Avons-nous servi de petites mains pour l’administration ou les élus en charge de ces sujets? Honnêtement, si nous avons participé et si nous le faisons encore, c'est bien que les occasions de faire connaitre nos préoccupations sont rares. Obtenir quelque lignes dans la presse locale reste un exploit...
Pièces jointes
journées 1990 .jpeg
19990601.printemps de l'environnement. jpeg.jpeg
1995 Journeés de l'environnement.jpeg
1993 1000 défis.jpeg

collette
Messages : 968
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 07 août 2020, 16:42

163 - L'autour dans les forêts du Perche : les notes de Gaston Moreau
La relecture des premiers numéros de la revue Le Cormoran pour alimenter les messages "anniversaire" autour des 50 ans de notre publication (voir plus haut) a été l'occasion de questionner Gaston Moreau, premier contributeur aux chroniques pour la région du Perche. Si les rapaces étaient encore tirés dans les années 1950 et bien au-delà, l'autour était particulièrement visé par les chasseurs qui en faisaient leur cible favorite. Les notes précises de G. Moreau sont un témoignage objectif de ces pratiques. Les proies citées (corneille à plusieurs reprises, pic épeiche, perdreau, pigeon ramier, geai, lapin) ne font pourtant pas de ce rapace un concurrent spécifique des chasseurs... La myxomatose viendra plus efficacement à bout du lapin de garenne, la perdrix souffrira bien plus des pratiques culturales chimiques que de la prédation de l'autour et le pigeon ramier est devenu l'un des oiseaux les plus communs du 21e siècle!
Au cours des années, les témoignages rapportent la destruction de 7 aires (tir au nid), et 7 oiseaux sont tués au moins jusqu'en 1969. Un empoisonnement probable est décrit en 1972. Une quarantaine d'individus sont cités, dont des couples nicheurs jusqu'en 2014. Ce n'est qu'en 1995 que l'autour niche pour la première fois en forêt de Longny que GMo connait bien.
Merci à Jeanne et Gaston Moreau de nous avoir confié leurs notes personnelles.
page 1- le &quot;rite annuel&quot; du tir au nid marque bien l'ancrage de la pratique...
page 1- le "rite annuel" du tir au nid marque bien l'ancrage de la pratique...
1.png (322.03 Kio) Consulté 859 fois
page 2- La prédation sur les corneilles rapportée à plusieurs reprises ne suffit pas à faire de l'autour un allié des chasseurs...
page 2- La prédation sur les corneilles rapportée à plusieurs reprises ne suffit pas à faire de l'autour un allié des chasseurs...
2.png (298.46 Kio) Consulté 859 fois
page 3
page 3
3.png (312.47 Kio) Consulté 859 fois
page 4
page 4
4.png (288.83 Kio) Consulté 859 fois

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités