Archives

Annonces, animations, stages, sorties & évènements de l'association
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 01 mai 2019, 10:47

Bonjour,
Heureux de voir que tu as trouvé de l'intérêt à la consultation des documents de ce fil "archives". L'objectif est bien de donner matière à réflexion pour les adhérents actuels à partir des documents "anciens" (Pour moi contemporain de ce "passé" récent depuis la création du GONm, j'ai du mal à penser qu'ils sont "anciens"... et pourtant c'est le mot juste!)
Parallèlement à l'évolution de l'avifaune (nouvelles espèces ou espèces en régression), ce qui me frappe, c'est que nous avons monté le GONm à une époque où nous étions "jeunes" (voir les conditions matérielles de stage par exemple.) Et du coup, la survie future de l'association passe probablement par l'investissement des jeunes actuels même si le gros du travail d'organisation repose actuellement sur les épaules de quelques administrateurs "mûrs". J'ai relevé il y a quelques jours une formule qui m'a plu dans un article de presse :"Le poids d'un groupe est fonction de son savoir-faire militant". Pour ce qui est des actions du GONm, il y a tout un éventail de possibilités pour répondre à cette formulation : participer aux enquêtes, aux stages, à la tenue des stands, à la rédaction d'articles de presse, aux animations, etc. Il y en a pour tous les goûts, il faut juste un peu de hardiesse pour aller à la rencontre des autres adhérents. Et on en revient au "passé" : les stages furent un vrai terreau relationnel qui dure encore et se renouvelle à chaque occasion.
Bien cordialement,
Jean Collette
Ancien administrateur.

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 12 mai 2019, 11:55

126

Extraction de quelques documents relatifs à l'un des premiers bagueurs de la Manche. Marcel Travert, chasseur ET bagueur, illustre bien la dualité des premières activités ornithologiques au milieu du 20e siècle.
1960 03 00 - Marcel Travert - Saint-Côme-du-Mont - marais de Pénème -
Les commentaires correspondant aux documents ont été repris du site du GONm.

1980 00 00 - Marcel Travert - baguage - Carentan -
Pièces jointes
19600300 - .png
19600300 - .png (245.05 Kio) Consulté 419 fois
19800000-50-Carentan-Travert .jpg
19800000-50-Carentan-Travert .jpg (172.95 Kio) Consulté 419 fois
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.21.png
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.21.png (382.04 Kio) Consulté 419 fois
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.36.png
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.36.png (342.68 Kio) Consulté 419 fois
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.46.png
Capture d’écran 2019-05-12 à 11.35.46.png (267.86 Kio) Consulté 419 fois

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 13 mai 2019, 18:15

127
Quelques documents rapportent ici le tir d'espèces "exceptionnelles", les grands rapaces étant la cible privilégiée des chasseurs jusqu'au milieu du 20e siècle. Quand l'oiseau est seulement blessé, il arrive qu'il soit exhibé contre rétribution le jour du marché!
Les coups de froid sont aussi l'occasion de rapporter le tir d'oiseaux peu fréquents.
Ces documents sont repris d'un fil malencontreusement nommé "D'un autre temps", titre qui le rend quasiment introuvable sur le forum!
Pour consulter d'autres documents sur le fil "d'un autre temps" : viewtopic.php?f=12&t=638&hilit=aigle

1840 04 00 - aigle - chasse - Falaise

1845 03 00 - aigle - chasse - Beauvoir-

1880 01 00 - aigle - chasse - Chausey -

1956 03 02 - cygne - chasse - froid - Bures-les-Monts

1956 11 16 - aigle - chasse - Proussy -

1957 11 01 - aigle - chasse - Neuville-Vire -

1963 01 18 - butor - chasse - froid - Saint-Pierre-Tarentaine -
Pièces jointes
1840-aigle-.jpg
1880-aigle - .jpg
1956 - cygne-jpg.jpg
1956 -aigle-.jpg
1956 -aigle-.jpg (256.86 Kio) Consulté 398 fois
1957 - aigle -.jpg
1957 - aigle -.jpg (254.66 Kio) Consulté 398 fois
1963 - Butor .jpg
1963 - Butor .jpg (237.9 Kio) Consulté 398 fois

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 19 mai 2019, 12:13

128
1973 05 16 - Barenton - quadrat - bocage -

2019 05 18 - Ponts - quadrat - échangeur routier -

Quand il n'y aura plus de changement d'heure (bientôt donc), vous préférerez rester à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été? A supposer que votre interlocuteur soit bien clair sur le sens du raisonnement, chacun à ses propres arguments... Chez les ornithos, tout dépend du centre d'intérêt : je suis un lève tôt à cause des quadrats et j'ai le souvenir de l'étude menée à Barenton en 1973 (état avant remembrement). Le relevé du 16 mai débute à 4h30 et en juin je me lève à 3h30 (prévoir petit déjeuner et trajet Juvigny-Barenton). Après la mise en place du changement d'heure, j'ai "gagné" une heure de sommeil... Le dernier relevé de l'étude actuelle (quadrat sur échangeur routier à Ponts) a débuté à 5h30, un peu après le premier chant de merle (5h15), le temps que l'orchestre s'organise! (Les oiseaux n'ont pas changé d'horaire...)
En cherchant la feuille de relevé équivalente de 1973, petit coup de "nostalgie ornithologique". Barenton et ses 20 ha de bocage dense, talus boisés, chemins creux, vergers reliques, bosquet, petite ferme en déclin. Il est certain que ce bocage ne pouvait survivre à la machine et au maïs triomphant. Le choc fut violent pour l'avifaune.
Le quadrat 2019 sur les 20 ha découpés au compas autour du pont sous l'A84 n'a rien à voir avec cet ancien habitat agricole. Il s'est écoulé 46 ans (pour moi aussi, genoux et oreilles compris), le sud Manche a évolué à grands pas. Sur le relevé du 16 mai 1973, il est écrit "pic cendré, 2 c", c'est à dire 2 chanteurs simultanés...
La liste comparative des données brutes des deux sorties appelle quelques remarques. Par exemple à Barenton, pas de pie, pas de corneilles : l'occupant de la ferme fait la police à coups de carabine...Pas de pigeon ramier, gibier traqué à cette époque : il n'a pas encore découvert la quiétude de la ville. Par contre, les mésanges sont bien représentées : les vieux arbres têtards, chênes et châtaigniers, sont légion sur les talus, les cavernicoles sont les rois! Aucune mésange autour des ronds points de Ponts : les plantations sont jeunes, pas de vieux troncs. De même, le troglodyte est chez lui à Barenton au long des vieux talus au profil complexe. Mais un seul à Ponts, justement sur le seul tronçon de talus en place. La prime de la modernité revient aux hérons garde boeufs, derniers transfuges locaux. En 1973, les photos de Camargue suffisaient à faire rêver les Normands! Mais quelles pertes entre temps, pas seulement le pic cendré complètement disparu. La sittelle, le pipit des arbres, le rougequeue à front blanc et beaucoup d'autres passereaux ont payé cher la modernisation du bocage des années 1970-80.
Pièces jointes
tableau comparaison.jpg
Données brutes (chanteurs non individualisés dans le tableau) des deux relevés.
test 1.jpeg
plan du relevé 16 mai 1973 à Barenton sur un quadrat de 20 ha.
test.jpeg
plan du relevé du 8 mai 2019 à Ponts sur un quadrat de 20 ha autour de l'échangeur 36 de l'A84.

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 30 mai 2019, 09:21

129
Quelques exemples de stands et d'expositions proposés par le GONm, sachant que la sélection est biaisée à travers mon fichier photo! Le même message illustré par les souvenirs photographiques d'Alain Chartier par exemple serait différent...
Les documents exposés sont en général "fait main" : du carton, une imprimante et de la colle suffisent sachant que je dispose d'un jeu de cadres bois-contreplaqué recyclables selon les besoins. La partie concrète est constituée de matériel récolté sur le terrain (plumes, plumées, crottes, pelotes, nids, coquilles d'oeufs, graines, empreintes, bois mort, cavités sur bois mort, etc.) auquel s'ajoutent selon les thèmes des plantes séchées, des nichoirs,...
Charles Legeleux avait confectionné pour les expositions au château de Crévecoeur ("fête des oeufs") des supports astucieux permettant de présenter les panneaux sans grille ou autre matériel sophistiqué.

20050327 - Crévecoeur - château - stand - fête des oeufs - Charles Legeleux -

20050328 - Crévecoeur - château - stand - fête des oeufs - montage nids haie -

20051002 - Fontaine-Henry - château - stand - oiseaux et jardin - panneau graines sauvages -

20051002 - Fontaine-Henry - château - stand - oiseaux et jardin - exposition GONm -

20060310 - Avranches - bibliothèque - exposition GONm-

20060618 - Crévecoeur - château - exposition - zones humides - exposition GONm -

20140826 -Saint-Senier-sous-Avranches - ferme refuge - bio - Adrien Lechartier - stand fête -

20140826 - Saint-Senier-sous-Avranches - ferme refuge- bio - stand fête -

20141116 - Pontorson - journée bio - satnd GONm - Thierry Grandguillot - Luc Loison -

20171118 - Mesnil-Ozenne - fête de la pomme - stand GONm - Laure Mamoudi - Sébastien Crase -
Pièces jointes
20050327 - Crévecoeur.jpg
Château de Crévecoeur - Entre les diverses courses aux oeufs, le public (parents et enfants) est captif... Les conditions sont donc parfaites pour proposer un petit jeu questionnaire aux enfants (et aux parents en assistance!) dont les réponses sont à chercher au milieu des documents exposés. Belle réussite!
Charles Legeleux (à gauche sur la photo), Jocelyne Dailloux et Didier Desvaux m'aidèrent lors de la première édition, équipe renforcée de Robin et Martine Rundle l'année suivante.
20050328 -crévecoeur.jpg
Crévecoeur - Sur fond de cageots, des nids et des plantes reliés aux photos des oiseaux correspondants : la stratification de la haie de la touffe de dactyle au sol (pour le pouillot véloce) aux plus hautes ramures.
20051002 - Fontaine Henry.jpg
Fontaine-Henry - jardins et oiseaux - Sollicités par l'association en charge de la manifestation annuelle, il a fallu confectionner en urgence au cours de l'été une quinzaine de panneaux sur le thème. Robin Rundle compléta le stand en créant de son côté d'autres panneaux.
Ce panneau est l'un de ceux qui me donna le plus de travail (et de plaisir) : la récolte des graines de nombreuses plantes sauvages pour créer un effet de curiosité m'a appris combien les granivores ont de possibilités de se nourrir si les milieux herbacés sont respectés. Les carrières m'ont fourni bien des espèces, pas étonnant que bruants et linottes y soient si fréquents.
20051002 -Fontaine-Henry.jpg
Fontaine-Henry - Jardins et oiseaux - L'installation du stand mobilisa plusieurs adhérents (Claude Lebouteiller, Nicole et Jean Collette, désolé pour les autres, mes notes sont muettes sur le sujet..) Le partage de l'espace sous la tente fut l'occasion d'un petit conflit avec les représentants de la LPO voisine qui souhaitaient "mélanger" les panneaux avec les nôtres. Entre mes panneaux bricolés mais appétants et les dépliants tout prêts de la LPO, je ne souhaitais pas qu'il y ait de confusion entre les deux structures.
De dos au premier plan à gauche, François Gabillard, qui m'aida de nombreuses fois à monter les plaquettes des animations concertées de printemps; à côté, de dos, Céline Chartier. Yves Grall est au fond à gauche devant un panneau; au fond, en rouge et jaune, Guillaume Debout et sa femme Karine qui tenaient un atelier dessin.
20051002 -Fontaine-Henry.jpg (431.4 Kio) Consulté 323 fois
20060310  Avranches bibliothèque.jpg
Avranches - bibliothèque - J'ai pu souvent proposer au pied levé une exposition au responsable, ce qui ne fut plus le cas quand il a fallu s'inscrire dans un planning annuel dressé par son successeur! Notre collaboration fut efficace lors du concours que le GONm organisa avec les écoles de la ville et des commerçants financeurs qui prêtaient aussi leur vitrine pour exposer les cartons illustrant les questions à résoudre. La bibliothèque mis en valeur les ouvrages qui pouvaient aider les "chercheurs".
20060618 -Crévecoeur.jpg
Crévecoeur - oiseaux et zones humides - Pris de vitesse par la demande, je me suis contenté de cartons écrits à la main ("De l'eau, des plantes, des oiseaux"). Les plantes séchées tenaient assez de place pour appeler l'oeil. De mémoire, la manifestation organisée par les responsables du château ne fut pas une réussite. Reste que pouvoir compter sur l'abri d'un chapiteau, c'était le grand luxe!...
20060618 -Crévecoeur.jpg (251.86 Kio) Consulté 323 fois
20140826 - .jpg
Saint-Senier-sous-Avranches - J'ai rencontré Adrien Lechartier à la suite d'une commande pour le GONm dans le cadre d'une enquête organisée à l'échelle nationale (Indibio). Je suis allé compter les oiseaux sur sa ferme selon le protocole imposé. Sa ferme bio était intéressante et Adrien ouvert aux questions de biodiversité. Il est entré dans le réseau des refuges et c'est à cette occasion qu'il a invité le GONm à participer à sa journée portes ouvertes. J'ai utilisé les quelques données déjà collectées pour compléter des généralités sur l'intérêt de l'agriculture bio pour les oiseaux, publiées dans des revues internationales. Le cadre "champêtre" est bien dans la couleur de la manifestation!... (Les supports de Charles sont ici d'un grand secours.)
20140826 - .jpg (171.71 Kio) Consulté 323 fois
20140826 -ferme bio Lechartier.jpg
L'un des panneaux concernant les oiseaux de la ferme d'Adrien.
20140826 -ferme bio Lechartier.jpg (226.01 Kio) Consulté 323 fois
20141116- Pontorson.jpg
Le propriétaire de la Biocoop d'Avranches organisait chaque année une journée à Pontorson où étaient réunis producteurs et autres commerçants de la "mouvance" bio. Le GONm était invité à tenir un stand et en même temps proposait au public une sortie de découverte des oiseaux, souvent fort prisée (dont l'horaire nous ébranlait toujours un peu, vu que l'après midi nous n'étions pas sûrs de rencontrer autant d'oiseaux que nous l'aurions espéré...)
20171118 - le Mesnil-Ozenne.jpg
Le Mesnil-Ozenne -la journée de la pomme organisée dans cette commune du Sud Manche fut une bonne expérience : le verger haute tige voisin fut un terrain de découverte remarquable des liens des oiseaux et du pommier et les quelques sorties offertes au public plurent. Le stand s'appuyait sur quelques panneaux en lien avec le thème, plus les classiques (tronc creusé par les pics, nichoir dont un exemplaire squatté par les bourdons.) Ce fut aussi une expérience qui nous rappelle les limites de ce genre d'organisation : nous n'étions que des "prestataires de service" pour l'association organisatrice (Quartier Nature). Lors du discours de remerciements du président de l'agglo, tout les participants furent cités... sauf le GONm.
20171118 - le Mesnil-Ozenne.jpg (317.82 Kio) Consulté 323 fois

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 05 juin 2019, 07:02

130
La tempête de février 1984 et les mouettes tridactyles
Les échouages de cadavres, surtout sur la côte ouest du département de la Manche, vont mobiliser les adhérents du GONm et bien d'autres personnes : ramassages au long du littoral, analyses, comptages, réponses au sollicitations de la presse, contacts avec les services administratifs, beaucoup d'énergie fut mobilisée à cette occasion. François Sagot fut l'un des principaux artisans de cette mobilisation.

1984 02 04 - mouette tridactyle - oiseaux pélagiques - mortalité - tempête - François Sagot -
L'article précise que la mortalité est repérée depuis la mi-janvier.

1984 02 04 - mouette tridactyle - mortalité - côte ouest Manche - Denis Oger -
Le sujet est annoncé en première page de l'édition du quotidien Ouest-France.

1984 02 06 - mouette tridactyle - cadavre - autopsie - Coutainville - François Sagot - Denis Ogier -

1984 02 06 - cadavres - échouages - comptages - Coutainville -

1984 02 07 - cadavres - analyses - précautions -

1984 02 10 - cadavres mazoutés - côte ouest Manche -

1984 02 12 - cadavres - analyses - côte ouest Manche -

1984 03 15 - cadavres mazoutés - guillemot - pollution - Nicole Girard -
Pièces jointes
A.jpeg
Ouest-France, édition du 4-5 février 1984. La mortalité exceptionnelle qui touche les mouettes tridactyles concerne aussi beaucoup d'autres espèces. Les photos des différents articles à suivre montreront des alcidés (mergule ici, guillemots...), des fous de bassan, des limicoles (voir les huitriers de cet article.) Il faut se souvenir du contexte de l'époque : les comptages des oiseaux échoués de février montrent un fort pourcentage d'oiseaux mazoutés. De la mi janvier 1984 à fin février, le suivi très méthodique de nombreux kilomètres de laisse de mer va donner lieu à l'inventaire de nombreux cadavres, pas tous liés à l'épisode de tempête. Le canard en photo dans cet article est visiblement pris dans un filet par exemple, en plus d'être mazouté...
B.jpeg
suite de l'article publié dans le quotidien Ouest-France du 4-5 février 1984.
C.jpeg
Même numéro, page de couverture. Si les mouettes tridactyles sont les plus touchées, c'est que leur mode de vie les confronte durement aux épisodes de tempête : comme d'autres espèces pélagiques, elles passent toute leur vie en plein océan, sauf au moment de la reproduction où elles occupent des falaises littorales.
D.jpg
6 février 1984, Coutainville. Philippe Sagot (à gauche) et Denis Oger : autopsies et mesures en cours sur les cadavres récoltés. (photo Jean Collette)
E.jpg
6 février 1984, Coutainville. Un petit échantillon des cadavres rassemblés devant la maison de François avant d'être dirigés vers l'équarrissage. (Photo Jean Collette)
E.jpg (237.18 Kio) Consulté 258 fois
F.jpeg
Ouest-France, édition du 7 février 1984. L'article met l'accent sur le potentiel risque sanitaire, en particulier dirigé vers les élevages de volailles.
G.jpeg
La Presse de la Manche, édition du 10 février 1984. Si les analyses des cadavres se poursuivent, le phénomène nouveau concerne l'apparition d'oiseaux mazoutés en grand nombre. C'est typiquement la "mode" de l'époque : les pétroliers profitent des épisodes de tempêtes pour vidanger leur cuves - le dégazage - , comptant sur la "dilution" de la pollution pour échapper aux contrôles.
H.jpeg
La Manche Libre, édition du 12 février 1984. L'article cite la somme de 2300 cadavres ramassés depuis la mi janvier. Et ce chiffre ne représente que la partie venue s'échouer sur le rivage. Combien d'oiseaux sont réellement morts en mer?... L'article fait la synthèse des hypothèses en cours.
I.jpeg
Ouest-France, édition du 15 mars 1984 . Un exemple démoralisant... NIcole Girard est encore active et soigne bénévolement nombre d'oiseaux de mer en particulier.

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 16 juin 2019, 15:24

131
1980 01 29 -Butor - destruction tir - Brécey -Jean-Pierre Renault
Il y a près de 40 ans, il n'était pas rare de trouver des oiseaux protégés "plombés", pas seulement sur le littoral. Ici, le butor a été tué sur un des bassins de décantation de la distillerie de Brécey (dans la vallée de la Sée) qui était encore en fonctionnement à l'époque. Les conditions météorologiques expliquent la présence de cette espèce exceptionnelle dans la vallée : le gel fut ininterrompu du 10 au 20 janvier et repris le 27 pour quelques jours.
Jean-Pierre Renault était un de mes élèves du collège de Juvigny-le-Tertre (Mortainais), fidèle aux rendez-vous des sorties nature du mercredi matin. Il est devenu taxidermiste, de grande qualité (meilleur ouvrier de France dans sa spécialité) et garant de la moralité de la profession.
Pièces jointes
19800129 -Butor - Brécey.jpeg
"Souvenir" macabre sous le Scotch...

collette
Messages : 852
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 18 juin 2019, 10:59

132
19810906 - réserve - La Dathée - chantier
Le premier dimanche de septembre servit longtemps de rendez-vous aux ornithos, à leurs amis et aux amis de leurs amis! Pas besoin de connaissances techniques pour manier la faucille, la bêche et la pelle... Les efforts ont consisté longtemps à lutter contre l'envahissement de la rive par les saules, l'objectif étant là de mêler au mieux petits canaux en eau et ilots de joncs. Il suffisait pour cela de transporter plus loin dans l'eau les mottes de joncs découpées à la bêche. L'habitat créé satisfaisait aux besoins des canards (dont les sarcelles qu'il devenait difficile de dénombrer...), des bécassines, etc.
Cette première édition demanda un peu d'entrainement et de méthode pour rassembler les bonnes volontés. Les listes prouvent que pour obtenir l'aide de 22 participants, il fallu contacter 34 personnes (dont la liste ne correspond pas vraiment aux présents!) Détail piquant, en entrainant des relations personnelles parfois éloignées de nos objectifs ou mal informées, on aboutit parfois à des situations discutables! Ainsi, le 29 octobre suivant le chantier de septembre, deux des participants venus de Caen avec leurs chiens circulent dans la réserve et filment l'envol des canards...
La motivation des participants fut régulièrement entretenue par l"envoi du bilan annuel dont le tirage et l'expédition étaient financés par la Caisse d'épargne Ecureuil de Vire.
Pièces jointes
Numériser.jpeg
Sur les 34 noms, 9 au moins sont encore adhérents du GONm.
Numériser 1.jpeg
Numériser 2.jpeg
Plan des travaux
Commentaires annexes notés : "Le balbuzard pêche à une centaine de mètres de nous. "La" marouette ponctuée picore en bordure des joncs à une dizaine de mètres du groupe. Les gravelots s'approchent à quelques mètres".

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité