Chasse & chasseurs

Annonces, animations, stages, sorties & évènements de l'association
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Guillaume DEBOUT
Administrateur
Messages : 564
Inscription : 02 févr. 2006, 12:49
A remercié : 17 fois
A été remercié : 1 fois
Contact :

Chasse & chasseurs

Message par Guillaume DEBOUT » 08 janv. 2019, 10:56

Un fil pour discuter de la chasse et des chasseurs (de manière constructive svp)

Avatar de l’utilisateur
Guillaume DEBOUT
Administrateur
Messages : 564
Inscription : 02 févr. 2006, 12:49
A remercié : 17 fois
A été remercié : 1 fois
Contact :

Consultation publique : Projet d arrêté relatif aux prélèvements d'oies

Message par Guillaume DEBOUT » 08 janv. 2019, 10:59

Les consultations publiques du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire
Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.
Pour la consulter, cliquer sur ce lien : http://www.consultations-publiques.deve ... a1913.html
Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).
Télécharger :

--> projet arrêté oies (format pdf - 30 ko - 03/01/2019)
Déposer votre commentaire

Christophe Girard
Messages : 96
Inscription : 06 févr. 2006, 18:58
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par Christophe Girard » 08 janv. 2019, 18:56


collette
Messages : 863
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par collette » 09 janv. 2019, 15:48

Qui peut proposer ici une analyse documentée de la structure ISNEA qui sert de paravent à la démarche?

Pour mémoire, (article Ouest-France du 23 novembre 2018) le financement de ce radar n'est qu'une partie du "partenariat entre la Région et la Fédération régionale des chasseurs".
Il faut ajouter à ces 180 000 euros pour l'achat du radar, 226 000 pour la préservation du courlis cendré et 30 000 pour la petite faune.
Pièces jointes
.jpg
.jpg (213.85 Kio) Consulté 1441 fois

Christophe Girard
Messages : 96
Inscription : 06 févr. 2006, 18:58
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par Christophe Girard » 09 janv. 2019, 22:40

Pour poursuivre sur le sujet de la chasse des oies cendrées, voici deux autres liens:

http://spn.mnhn.fr/spn_rapports/archiva ... endree.pdf

http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/rappor ... 2_2014.pdf

Christophe Girard

DERUELLE
Messages : 8
Inscription : 22 avr. 2014, 18:23
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par DERUELLE » 01 févr. 2019, 18:25

A propos des oies cendrées, un hebdomadaire national connu, Anatidé de surcroit, "Le Canard enchainé" pour ne pas le nommer, a publié un article en première page du dernier numéro, le 5136 du mercredi 30 janvier 2019 sur ce sujet "Oie, oie !" ci-joint en pdf avec l'accord de la rédaction du "volatile".
Pièces jointes
%22Oie, oie !%22.pdf
(10.6 Kio) Téléchargé 67 fois

pgachet
Messages : 800
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par pgachet » 10 févr. 2019, 11:34

En directement lisible! Dans le genre " retenez-moi ou je fais un malheur" Monsieur Schraen est exemplaire!
canardenchaînéoie.JPG
Le Canard enchaîné
canardenchaînéoie.JPG (41.67 Kio) Consulté 1109 fois

DERUELLE
Messages : 8
Inscription : 22 avr. 2014, 18:23
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par DERUELLE » 11 févr. 2019, 11:07

Confirmé par mon chien : ouah ouah !

Christophe Girard
Messages : 96
Inscription : 06 févr. 2006, 18:58
Contact :

Re: Chasse & chasseurs

Message par Christophe Girard » 06 juil. 2019, 18:31

France Inter à réalisé une émission sur la chasse avec quelques invités dont Pierre Rigaux et le Président de la Fédération National des Chasseurs.

https://www.franceinter.fr/emissions/le ... illet-2019


Christophe Girard

Avatar de l’utilisateur
Guillaume DEBOUT
Administrateur
Messages : 564
Inscription : 02 févr. 2006, 12:49
A remercié : 17 fois
A été remercié : 1 fois
Contact :

Mobilisation contre la chasse avant le 25 juillet !

Message par Guillaume DEBOUT » 10 juil. 2019, 11:16

Il est important de se mobiliser dès à présent, et avant le 25 juillet, sur 3 projets d’arrêtés en consultation publique concernant la chasse du courlis cendré, de la tourterelle des bois et le moratoire sur la barge à queue noire.

Nous reprenons ci-dessous, entre guillemets, les éléments produits par la LPO (que vous trouverez sur cette page : https://www.lpo.fr/actualites/consultat ... s-chassees) pour vous aider dans cette mobilisation en ligne :

Informations générales :
Le Ministère de la transition écologique et solidaire veut autoriser la chasse de 30 000 Tourterelle des bois, de 6 000 Courlis cendré pour la saison 2019-2020 en France métropolitaine. En revanche et heureusement il prévoit de suspendre la chasse de la Barge à queue noire mais pour un an seulement !

Pour la Tourterelle des bois et le Courlis cendré, nous vous invitons à donner un avis défavorable.

Pour la Barge à queue noire, nous vous invitons à donner un avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire en demandant que sa durée soit portée à trois ans, au lieu d’une seule année.

Vous trouverez pour chaque espèce le lien vers la consultation, ainsi que des éléments de compréhension et de réponse dont vous pourrez vous inspirer. Chaque témoignage doit être personnel. La consultation se termine le 25 juillet.

Merci pour votre mobilisation !


Voici les liens sur le site du ministère de l’écologie pour déposer vos observations :

Concernant la barge à queue noire, rendez-vous à cette adresse : http://www.consultations-publiques.deve ... a2009.html
et utilisez le texte ci-dessous, si vous le souhaitez, pour enrichir votre avis :
En raison du déclin prononcé de la sous-espèce continentale de Barge à queue noire (Limosa limosa), l’ensemble des pays de la voie de migration se sont engagés dans le plan international d’action de l'AEWA, reconduit en décembre 2018 pour une période de 10 ans, à ne plus ni chasser la sous-espèce continentale, ni la sous-espèce islandaise (L. l. islandica) de Barge à queue noire. Le Comité d’expert, dans son avis, donne une possibilité aux chasseurs de prélever 300 individus de la sous-espèce islandaise en limitant la période d’ouverture de la chasse à novembre décembre pour minimiser le risque de prélever des individus de la sous-espèce continentale. Le ministère, selon ses obligations internationales, a préféré renouveler d’un an le moratoire sur la chasse de l’espèce juste pour avoir le temps de renégocier son engagement à l’international. Ceci n’est pas assez : le moratoire doit être reconduit sur une durée minimale de 3 ans. Les dernières saisons de reproduction de la Barge à queue noire en Islande ne sont pas rassurantes pour la population qui pourrait suivre le déclin de la population continentale. Les pressions et menaces que connaissent les limicoles prairiaux en Europe commencent à sévir également en Islande. Cette population qui a fortement progressé en profitant du changement climatique ne semble plus dans la même dynamique.

C’est donc un quota ZERO sur 3 ans (et non 1 an) qu’il faut instaurer pour ne pas nuire à la conservation de l’espèce.

Dites « OUI MAIS 3 ANS » au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire pour une seule année.

Concernant le courlis cendré, rendez-vous à cette adresse : http://www.consultations-publiques.deve ... a2008.html
et utilisez le texte ci-dessous, si vous le souhaitez, pour enrichir votre avis :
En raison du déclin prononcé de sa population (-43% depuis 1980 en Europe, -68% depuis 2001 en France), l’espèce est aussi classée dans la catégorie « Vulnérable » de la liste des espèces menacées de disparition de l’UICN en Europe. Le plan d’action international pour la conservation de la population européenne de Courlis cendré demande à la France depuis 2015 de mettre en place une gestion adaptative des prélèvements de cette espèce menacée. A défaut, le plan international recommande à la France d’appliquer un moratoire total sur la chasse du Courlis cendré. Le comité d'experts, dans son avis, préconise un arrêt de la chasse de cette espèce menacée d’autant que qu’il n’y aucune donnée qui permette d’apprécier l’origine et l’âge des individus prélevés, ains que sur les tableaux de prélèvements annuels du courlis (obligatoires pour tous les limicoles chassés sur le domaine public maritime). Les chasseurs ont refusé de faire remonter les informations depuis 2015 sur les données indispensables à l’étude de la soutenabilité des prélèvements sur la population. Le gouvernement leur donne cette année encore raison. Le Courlis cendré est un limicole très sensible à la chasse (espèce longévive à maturité sexuelle tardive et faible fécondité). La France est ainsi le dernier pays d’Europe a encore chasser cette espèce. Les efforts des pays européens d’où sont originaires une partie de nos hivernants (Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Scandinavie et Pologne) pour tenter de redresser le succès reproducteur de leurs populations, altéré par la destruction/dégradation de leurs habitats, ne peuvent être ainsi piétinés : l’espèce se porte mal en Europe, nous ne pouvons continuer de chasser le Courlis cendré !

C’est donc un quota ZERO et non 6 000 oiseaux qu’il faut instaurer pour ne pas nuire à la conservation de l’espèce et le projet d’arrêté soumis à consultation ignore totalement les recommandations du comité d’experts.

Dites non au projet d'arrêté autorisant la chasse de 6 000 Courlis cendrés et exiger la suspension totale de sa chasse (quota= 0) sur tout le territoire.

Image
Concernant la tourterelle des bois, rendez-vous à cette adresse : http://www.consultations-publiques.deve ... a2007.html
et utilisez le texte ci-dessous, si vous le souhaitez, pour enrichir votre avis :
En raison du déclin prononcé de sa population (-80% despuis 1980 en Europe, -48% depuis 2001 en France), l’espèce est classée dans la catégorie « Vulnérable » de la liste des espèces menacées de disparition de l’UICN. Le plan d’action international de l’espèce 2018-2028, démontre clairement que les prélèvements sur l’Ouest de l’Europe sont non soutenables pour la population qui doit, en plus de la destruction/dégradation de son habitat (bocage…), supporter un prélèvement de près d’1,1 million d’individus en Espagne, France, Portugal et Italie. Le CEGA a, compte tenu des paramètres démographiques de la population, préconisé dans son avis au ministère la mise en place d’un moratoire temporaire des prélèvements de cette espèce (suspension de sa chasse).

C’est donc un quota ZERO et non 30 000 oiseaux qu’il faut instaurer pour tenter de sauver l’espèce et le projet d’arrêté soumis à consultation ignore totalement l’avertissement/l’exhortation du comité d’experts.

Dites non au projet d’arrêté autorisant la chasse de 30 000 Tourterelles des bois et exiger la suspension totale de sa chasse (quota= 0).
Il est urgent de se mobiliser face à la poussée des chasseurs !

Merci à vous !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités