Archives

Annonces, animations, stages, sorties & évènements de l'association
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 19 nov. 2018, 12:44

50
1990 09 12 - grue cendrée - nidification - presse - Jean-Michel Henry -
L'évènement fut marquant! Jean-Michel mis en oeuvre une démarche de médiatisation (prudente) que nous devrions reproduire à chaque occasion. Ce qui fut fait récemment pour le gros-bec hivernant et d'autres espèces plus "étonnantes" encore il y a quelques années (de mémoire le jaseur boréal par exemple). Si l'information n'avait pas mis en danger la quiétude du couple, il est certain que l'habitat original du couple nicheur découvert par Gaston Moreau aurait mis en évidence les qualités exceptionnelles du paysage agricole concerné.
Pièces jointes
A.jpg
B.jpg
C.jpg
Dernière modification par collette le 20 nov. 2018, 12:36, modifié 1 fois.

pgachet
Messages : 710
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: Archives

Message par pgachet » 20 nov. 2018, 12:19

Debout Gérard a écrit :
15 nov. 2018, 19:16
Un vieux film où l'on voit avec émotion Bernard Braillon et Lucienne Lecourtois à l’automne 1962 (il y a 56 ans) ; le film se termine par Jacques Alamargot nettoyant un oiseau mazouté ; merci à jacques qui m'a transmis ce film
Gérard
Le lien : https://youtu.be/iF7FymxgSXw
Complément d’information sur le film présenté en témoignage de l’activité ornithologique pré-GONm, rare film :
Les séquences présentées sont une portion du film pris en 1962 par Daniel MAZEAU (décédé en 2015), instituteur à St-Lô, ami de Lucienne LECOURTOIS, naturaliste et cinéaste amateur, dont le fils Pierre est le jeune garçon qui apparait notamment à côté du Labbe. C’est Pierre qui, cette année, retrouvant ce film, l’a numérisé et a eu la gentillesse de me le faire parvenir.
Bernard BRAILLON (décédé en 1986), président fondateur du GONm, se trouve au début du film, dans les dunes de Vauville-Biville, en pull vert, on le voit surtout de dos.
Lucienne LECOURTOIS (décédée en 2010), qui a initié la mise en réserve du Nez-de-Jobourg et de Chausey, apparait d’abord au sortir de la maison où, en pull beige, elle fait un signe du bras, puis avec un sac à oiseau, puis près des filets, puis démêlant un rouge-gorge puis un autre Passereau du filet.
J’apparais en pull marron, col écru, short et bottes, notamment derrière L. LECOURTOIS au sortir de la maison puis démazoutant, à l’ancienne, un Pingouin.


Amitiés


Jacques ALAMARGOT

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 22 nov. 2018, 09:13

52
2001 05 00 - Cormoran infos - lettre semestrielle - n°4 -
Une bonne synthèse de l'état du GONm après 30 ans d'existence. Une phrase capitale est à retenir : "...nous n'intervenons que lorsque nos études en démontrent la nécessité". Lire en filigrane : pas d'avis a priori sans preuves objectives, ce qui a parfois posé des problèmes de relations avec des adhérents localement affrontés à des questions d'aménagement sur des sites sans données. De plus, cette question du "local" a aussi engendré des malentendus quand "le GONm" ne répondait pas à un questionnement local... sans le relai d'un adhérent sur place. Pas évident de gérer des dossiers à distance.
Pièces jointes
A.jpg
Cormoran Infos n°4, mai 2001
Des actions, des résultats et des espoirs déçus avec les régions. Nous avions raison trop tôt...
A.jpg (230.71 Kio) Consulté 859 fois
B.jpg
Carolles et nos bonnes relations avec Monsieur François Simon, maire à l'époque, qui a soutenu le GONm dans ses activités locales.
La convention GONm-ONF sera active et fructueuse quelques années, quelques documents à suivre.
B.jpg (218.66 Kio) Consulté 859 fois

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 23 nov. 2018, 12:19

53
2000 08 23 - Ducey - bois d'Ardennes - animation - ONF - GONm - Thierry Grandguillot -
Le SMET n'a pas encore été remplacé par le SyMEL actuel mais l'objectif est le même : faire découvrir à un public estival les richesses naturelles de ce site remarquable. L'ONF en charge de la gestion forestière est mandaté par le Conseil général pour assurer cette animation. Les contacts confiants du moment entre le GONm et l'ONF sont assez bien établis pour que le GONm représenté par Thierry Grandguillot participe à cette sortie nature. Il y aura d'ailleurs des sorties nature commandées et financées par l'ONF au GONm en d'autres lieux (forêt de St Sever par exemple.)
Pièces jointes
A.jpg
La Gazette de la Manche, 23 août 2000
A.jpg (229.51 Kio) Consulté 820 fois

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 24 nov. 2018, 16:26

54
1989 10 03 - Carolles - réserve - plaquette d'information - mécénat - BPO -
De même que d'autres agences bancaires nous ont aidés localement en publiant des documents destinés au public ou simplement en interne (Caisse d'Epargne Ecureuil à Vire pour la Dathée, Crédit Mutuel d'Avranches pour les bilans annuels de Tombelaine...), la BPO a pris en charge le tirage des plaquettes distribuées à Carolles sur le chemin des douaniers au droit de la réserve. Il fallait donner de la visibilité à notre démarche dans un contexte local pas toujours "amical" vu nos relations délicates avec la société de chasse locale.
Le commentaire est axé sur les activités ornithologiques (comptages, projet de baguage) mais surtout sur la justification des premiers choix de gestion. Ils seront tenus jusqu'à la fin de notre présence sur le site avant que le Conservatoire du Littoral n'applique ses propres principes de gestion.
A noter page 3, la silhouette du Grand corbeau : à cette époque, l'espèce hante régulièrement les falaises après y avoir niché.
Pièces jointes
A.jpg
A.jpg (233.18 Kio) Consulté 766 fois
B.jpg
B.jpg (228.94 Kio) Consulté 766 fois
C.jpg
C.jpg (231.64 Kio) Consulté 766 fois

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 26 nov. 2018, 18:26

55
2004 10 02 - forêt d'Ecouves - convention - GONm-ONF - rencontre -
Comme il est dit dans le bulletin Cormo infos de mai 2001 (message 52 de ce fil), le GONm et l'ONF ont signé une convention de partenariat en 1996, renouvelée en 2000. Outre les échanges d'information, chaque année une journée rencontre est organisée sur un massif forestier public différent. Le 2 octobre 2004, nous sommes en forêt d'Ecouves, 24 participants (dont 10 adhérents du GONm) se retrouvent, partageant observations, commentaires et pique nique.
Photos J Collette
Pièces jointes
1.JPG
Gestion d'une clairière humide réhabilitée.
A droite, Alain Barrier; Philippe Houette et son chapeau; à gauche, premier plan, Jacque Rivière
1.JPG (224.97 Kio) Consulté 733 fois
2.JPG
Moment convivial : le pique nique.
Debout à droite, Jean-Luc Grandpierre qui travaillera longtemps avec son homologue ONF Philippe Houette sur le massif de Eawy;lunettes foncées, Christian Thiébaut (ONF forêt du Perche) mon homologue - très motivé par la défense de la biodiversité forestière - pour l'organisation de nos rencontres.
2.JPG (226.04 Kio) Consulté 733 fois
3.JPG
Homme des bois pensif : Bruno Lang après le pique nique
3.JPG (234.78 Kio) Consulté 733 fois
4.JPG
Commentaire dans mon cahier d'observation : "concert de chardonnerets et de tarins"...
4.JPG (235.77 Kio) Consulté 733 fois

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 27 nov. 2018, 14:13

56
1990 00 00 - opération coucou - communication -
Le chant du coucou est un bon prétexte à communiquer pour le GONm. On ne parle pas encore de "sciences participatives", mais ça y ressemble! Seul écueil, les confusions possibles avec le chant de la tourterelle turque peuvent polluer les résultats mais globalement le retour est cohérent. Le nombre de réponses prouve que le coucou est populaire en 1990. Il est certain que le même "concours" en 2019 n'obtiendrait pas le même succès. Combien d'enfants du 21e siècle ont entendu le coucou?... Avec un recul de 28 ans, quel serait maintenant le taux de retour? (résultat qui intègrerait autant la régression démographique de l'espèce que la capacité d'appropriation du sujet par nos concitoyens.)

1990 00 00 - cliché coucou - opération communication -
A.jpg
"Le coucou est un oiseau commun"... Oserions-nous écrire cela en 2018? Seule excuse, nous sommes encore au temps du Minitel!
A.jpg (222.5 Kio) Consulté 706 fois
1990 09 00 - le Petit cormoran - n°63 - page 23 - opération coucou - communication -
B.jpg
La carte postale envoyée en retour à chaque participant (cliché E. Dragesco/agence Jacana)
B.jpg (176.81 Kio) Consulté 706 fois
C.jpg
1433 réponses! Le coucou motive... A noter un autre sponsor parmi les entreprises déjà citées plus haut : la Poste, ainsi que des magasins de Caen.
C.jpg (199.23 Kio) Consulté 706 fois
1990 09 09 - Conseil d'administration - opération coucou - bilan -
D.jpg
Le bilan du CA de septembre 1990 met le doigt sur une faiblesse propre à de nombreuses initiatives d'amateurs : comment aller jusqu'au bout de la démarche pour en tirer parti?
D.jpg (73.47 Kio) Consulté 706 fois

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 28 nov. 2018, 11:01

57
1982 02 23 - baie du Mont Saint-Michel - stage ornithologique -
Ce qui frappe sur ce cliché, c'est la jeunesse des participants! Certains venus de Seine-Maritime illustrent les rapports fréquents entre la Haute et la Basse Normandie, échanges bien ancrés dans les stages de Chausey aussi.
Il faut aussi lire entre les lignes les allusions au sérieux du travail de collecte des naturalistes amateurs. La "guerre" larvée entre les ornithologues du GONm (et plus largement) et les chasseurs au gibier d'eau est chronique. L'Association de chasse maritime locale s'abrite derrière une thèse qui sera soutenue l'année suivante, concernant les stationnements d'anatidés. Entre un universitaire et des amateurs, la balance semble déséquilibrée. Nous avons l'avantage de la durée avec nous cependant et notre principale demande (outre les dates des périodes de chasse et la gestion des coups de froid), c'est le fait que les limicoles ne disposent d'aucun reposoir sécurisé. Il y aura bien une réserve, mais sur l'herbu pour les siffleurs essentiellement.
1983 12 17 - Baie du Mont Saint-Michel - thèse - distribution des anatidés - Vincent Schricke -
La chasse au gabion est certainement le mode de chasse le plus controversé chez les naturalistes."Mode de chasse traditionnel en France, cette activité cynégétique, prohibée par le Code rural (articles 373 et 376, 2°), est tolérée notamment sur le domaine public maritime et s'exerce la nuit dans 15 départements côtiers. Dénommée chasse "à la tonne" en Gironde ou "à la hutte" dans le Nord-Pas de Calais, elle est appelée chasse "au gabion" dans d'autres baies dont celle du Mont Saint-Michel.
De création récente (1947 en Ille-et-Vilaine, 1948 en Manche), les gabions sont implantés sur le territoire maritime amodié aux deux associations de chasse locale."
(pages 144-146)
Ces propos rédigés en 1983 précisent bien l'échelle de temps : en 35 ans, le gabion est devenu une tradition dans la Manche!
Pièces jointes
_0001.jpg
Ouest-France, 23 février 1982
Luc Loison, organisateur, est au centre de la photo.
Le texte insiste sur le statut des participants (bénévoles, amateurs) et la qualité du travail d'observation accompli.
_0001.jpg (223.17 Kio) Consulté 678 fois
_0002.jpg
La thèse de Vincent Schricke soutenue en 1983.

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 29 nov. 2018, 14:54

58
1854 04 11 - A. Benoist - catalogue - arrondissement Valognes -
Cette liste publiée dans les Mémoires de la Société des Sciences Naturelles de Cherbourg est un travail classique du XIXe siècle : un collectionneur "éclairé" cite les espèces de sa collection avec parfois un commentaire (calendrier, localité de la "capture"...) Sans donner plus de valeur au fait que certaines espèces soient l'objet ou non de commentaires, certaines informations nous donnent cependant une idée de l'avifaune de cette région du Cotentin au milieu du siècle. La corneille mantelelée "arrive vers le commencement d'octobre et part à la fin de mars; quelques individus restent encore jusqu'au 10 avril."... "La caille est un oiseau remarquable, dans beaucoup de contrées, par ses émigrations périodiques. Il n'en est pas tout à fait ainsi chez nous où un grand nombre séjournent l'hiver principalement près des rivages de la mer. A la fin de décembre dernier, plusieurs individus ont été tués près de Saint-Vaast."
Pièces jointes
_0001.jpg
page 231 : commentaire préliminaire
Mém. Soc. Sci. nat. Cherbourg, 2, 231-240.
_0002.jpg
page 233 : les deux pies-grièches dont il est question sont la rousse et l'écorcheur. Le commentaire concernant la grive draine à l'air d'en faire une espèce migratrice au même titre que la musicienne et beaucoup plus surprenant, la grive litorne qui serait donc une nicheuse banale...
_0003.jpg
page 325 : le torcol parait régulier au même titre que beaucoup d'autres espèces.

collette
Messages : 761
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Archives

Message par collette » 30 nov. 2018, 09:20

59
0000 00 00 - Rouen - jardin des plantes - oiseaux - plaquette - information -
Quand il existe en ville un espace vert important, jardin des plantes, jardin public, parc, "coulée verte", etc., c'est certainement là qu'il est le plus facile de faire découvrir les oiseaux communs à un public non averti. D'où le succès des animations sur ces sites! Les oiseaux sont moins farouches qu'ailleurs, habitués au contact de l'homme, et la concentration humaine augmente les chances de d'attirer un public plus nombreux et localement proche.
Le jardin des plantes de Caen a aussi été l'un des premiers sites normands a servir de terrain d'expérience pour la mise en oeuvre d'une mesure de la population nicheuse par la méthode des plans quadrillés ("quadrats"), avec cette originalité que l'expérience a été reproduite à trois reprises ensuite.
Pièces jointes
.jpg
Document non daté.
.jpg (221.06 Kio) Consulté 584 fois
B.jpg
B.jpg (226.04 Kio) Consulté 584 fois
1.jpg
Verso en 3 parties; le choix du roitelet huppé est significatif de l'omniprésence des résineux dans les parcs urbains, de même que la sittelle signifie que les arbres âgés sont encore bien présents.
1.jpg (221.59 Kio) Consulté 584 fois
2.jpg
2.jpg (220.83 Kio) Consulté 584 fois
_0003.jpg
_0003.jpg (221.98 Kio) Consulté 584 fois

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités