Chroniques antivirales

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
pgachet
Messages : 953
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A remercié : 1 fois
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par pgachet » 03 avr. 2020, 09:27

106- Jeudi 2 avril 2020 à Saint-Lô

6°C, Temps calme. La fauvette à tête noire semble se cantonner. La linotte mélodieuse chante : elle fréquente régulièrement les jardins familiaux et niche souvent dans les haies qui les bordent.
Listes éclairs 5mn 9h30 en fond jaune et 10h00 fond blanc
Listes éclairs 5mn 9h30 en fond jaune et 10h00 fond blanc
Capture20.JPG (73.6 Kio) Consulté 648 fois
En regardant comme Jean les deux premières pentades, on s'aperçoit que le premier relevé variable au soleil compte le plus souvent le plus grand nombre d'oiseaux ( 7 contre 2 et un effectif égal). De la même façon, il y a le plus souvent plus d'espèces sur la liste de l'horaire au soleil que sur la liste à horaire fixe (8 contre 2).
Sur 20 listes de 5mn, la moyenne par liste est de 11,7 espèces : 12,4 pour horaire au soleil et 11 pour horaire fixe.
Bonnes observations.

LUC LOISON
Messages : 88
Inscription : 08 mai 2013, 14:54
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par LUC LOISON » 03 avr. 2020, 11:51

107 - Saint Martin des Champs/50 avenue de Baffé

le 2 avril, 10h 2° temps gris

2 pinsons des arbres (1 ch), 4 tourterelles turques (2 ch), 1 rougegorge chanteur, 2 pigeons ramiers chanteurs, 2 merles noirs (1 ch), 2 moineaux domestiques, 1 accenteur mouchet chanteur, 1 corneille noire, 1 mésange charbonnière chanteuse, 1 pivert, choucas des tours (cris), 1 pouillot véloce chanteur, 1 chardonneret élégant, 1 bouvreuil pivoine,
Au total 20 individus de 14 espèces et 10 chanteurs.

aujourd'hui 10h, 9° temps gris.
2 mésanges bleues, 1 pinson des arbres chanteur, 3 tourterelles turques dont 2 chanteurs, 3 rougegorges familiers chanteurs, 2 pigeons ramiers chanteurs, 2 merles noirs (1 ch), 1 pie bavarde, 1 verdier d'Europe chanteur, 2 accenteurs mouchets chanteurs, 1 linotte mélodieuse chanteuse, 1 choucas des tours en vol, 1 pic épeiche.
soit 20 individus de 12 espèces et 13 chanteurs

la fauvette à tête noire n'est toujours pas présente.
toujours 35 espèces notées depuis le début du confinement

Avatar de l’utilisateur
DEBOUT Claire
Messages : 111
Inscription : 09 févr. 2006, 09:50
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par DEBOUT Claire » 03 avr. 2020, 14:17

108/ Caen petit jardin clos, 9h30, gris pas de vent, un peu moins froid : 10,8 °C
Goélands argentés (3 en vol), tourterelle turque (3), grive musicienne (1 chant), accenteur (1), charbonnière (2), rougegorge (1), ramier (1), merle (2), choucas (1), étourneau en TM (1), pinson (1).
Claire DEBOUT

aupoix alain
Messages : 16
Inscription : 25 juin 2018, 08:05
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par aupoix alain » 03 avr. 2020, 19:11

Au jardin à Gratot, vendredi 3 avril. 9h 40
temps gris et frais.
12 espèces: 2 choucas des tours (cht), 1 mésange charbonnière (cht), 1 verdier d'Europe (cht), 4 merles noirs (3 mâles en concurrence/querelle et 1 femelle qui collecte tranquillement des brindilles pour la construction du nid), 2 pouillots véloces (cht), 1 pigeon ramier (cht), 2 mésanges bleues, 1 accenteur mouchet, 2 tourterelles turques (cht et parade nuptiale), 1 moineau domestique, 1 rougegorge domestique, 1 chardonneret domestique.
Je lève les yeux au ciel pour voir dans un champs visuel restreint par le confinement, le passage des 1ières hirondelles rustiques! L'an dernier elles étaient déjà passées. Une hirondelle ne fait pas le printemps.

pgachet
Messages : 953
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A remercié : 1 fois
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par pgachet » 04 avr. 2020, 08:27

110-Vendredi 3 avril à Saint-Lô

10h- Ciel nuageux, temps calme, 9°C.
13 espèces pour 26 oiseaux. Un petit groupe de chardonnerets vient gonfler l'effectif. Deux d'entre eux se poursuivent et s'accrochent. Deux pies s'agitent autour de leur nid au loin.
Liste éclair 10 h 03_04_2020
Liste éclair 10 h 03_04_2020
Capture21.JPG (43.06 Kio) Consulté 629 fois
Chardonneret élégant 02_04_2020
Chardonneret élégant 02_04_2020
chardo01_04_2020.jpg (150.78 Kio) Consulté 629 fois

collette
Messages : 956
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par collette » 04 avr. 2020, 13:43

111- Tirepied, rieuses déménageuses
Les dernières flaques des inondations sont à sec dans la vallée. Les mouettes rieuses se sont tues, désormais peu nombreuses. Ce matin au petit jour, 4 hérons garde boeufs perchés sur le noyer de la voisine! Et un pouillot fitis qui circule dans les saules de la haie en marmonnant sa ritournelle fluette. Pour ce qui est du comptage différé, on a maintenant dépassé la demi heure de décalage :9:26 contre 10:00. Pour 11 espèces communes aux 2 listes, 6 différentes à chaque fois! Le grimpereau, la mésange bleue, la grive musicienne seront remplacés par le verdier, le moineau, l'accenteur, etc.

bch
Messages : 107
Inscription : 05 mai 2006, 00:47
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par bch » 04 avr. 2020, 14:36

Petite sortie dans la vallée de la Sienne ce matin, à 100 m. de la maison…puis 3 km sur 40 ha de prairie en 1 :30. Il reste quelques bécassines, les hérons en PN nichent à 5-6 km de là, et la grande aigrette présente tout l’hiver au dortoir distant de quelques 100 de mètres, devrait quitter les lieux très prochainement ainsi que le font depuis peu les 300 garde-bœufs qui lui tiennent compagnie depuis 2 ans.
30 espèces potentiellement nicheuses contactées lors de cette ballade. Une densité globale de 28 cples pour 10 ha, même si pour les espèces à grands cantons, celle-ci est surestimée. Le tout est dominé par des espèces communes bien sûr, dont l’ordre est à relier au milieu, des prairies plus ou moins humides, un linéaire de haies assez pauvre, ainsi qu’un modeste coteau boisé. Cependant, j’enregistre à l’occasion une nouvelle espèce pour la commune (127), la cisticole des joncs, 1 chanteur sur une jonchaie dont il conviendra de vérifier qu’il n’est pas seulement de passage. C’est aussi le point le plus haut jamais atteint par cette espèce dans la vallée de la Sienne. Elle était parvenue jusqu’à la commune mitoyenne avant de disparaitre quasiment de Normandie au cours des hivers 2010 à 2013.
Gavray_Sayère_vallée_Sienne_4avril2020.jpg

GERARD
Messages : 923
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par GERARD » 04 avr. 2020, 18:41

bonjour

ce samedi, 1 grive musicienne, 1 couple de tarier pâtre sur un buisson de prunelliers.
1 couple de linotte mélodieuse . tout ceci dans le jardin !
de passage sur le coteau à 100ms,1 faucon crécerelle,1 buse variable et 9 mouettes mélanocéphales.
christian GERARD
pour une ornithologie plurielle

Avatar de l’utilisateur
DEBOUT Claire
Messages : 111
Inscription : 09 févr. 2006, 09:50
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par DEBOUT Claire » 04 avr. 2020, 21:41

114/ Caen, petit jardin clos de murs, le 04/04 à 9h30, 10, 8 °C, beau
goéland argenté (1), tourterelle turque (3), grive musicienne (1), accenteur (1), charbonnières (2), rougegorge (1 alarme), ramier (1), merle (2), choucas (1) étourneau (1 en TM), pinson (1).
Claire DEBOUT

collette
Messages : 956
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 18 fois
Contact :

Re: Chroniques antivirales

Message par collette » 05 avr. 2020, 08:38

115 - A quoi ça sert de compter les oiseaux 5 min?
Selon les enquêtes, les objectifs - et donc le protocole mis en oeuvre - sont variés. L'essentiel est de savoir pourquoi on compte. Actuellement, l'une des réponses est nouvelle vu l'obligation de confinement. Juste poser un jalon dans notre emploi du temps quotidien, un rendez-vous que nous partageons et dont nous mettons les résultats en commun. Plus largement, quand un naturaliste se pose une question, il doit inventer une méthode pour approcher une réponse aussi indiscutable que possible.
Nous sommes partis, Philippe Gachet et moi-même, de l'idée de compter 5 min chaque matin à heure fixe (9:00, heure d'hiver, puis 10:00 heure d'été); "compter", c'est à dire dresser la liste des espèces et dénombrer le nombre d'individus par espèce. Posté devant la porte de la maison ou depuis la fenêtre, peu importe le poste de guet! L'essentiel est de toujours reproduire le même protocole. Au détail près! Si vous devez vous écarter d'un pas à gauche parce qu'un obstacle vous barre la vue dans un angle, toujours faire ce pas et pas trois!
Pas d' a priori sur la façon dont les oiseaux circulent ou chantent "le matin". On verra! A condition de mettre au pot commun un grand nombre de listes. C'est comme ça que fonctionne par exemple Tendances. Ici, la durée de l'enquête sera brève, le temps du confinement.
Tout le monde peut participer, pas de compétences de pro requises. Si vous ne connaissez pas telle ou telle espèce, pas grave, en particulier dans la seconde étape de l'enquête: comment les espèces se manifestent-elles au cours de la matinée? Plus précisément, notre heure butoir (10h00 actuellement) est un repère sans grande signification pour la vie sauvage : le soleil se lève de plus en plus tôt chaque matin! D'où cette seconde proposition qui s'ajoute au premier dénombrement : compter 5 min à 10h00, mais aussi en avançant un second comptage de 2 min en 2 min chaque jour pour "caler" la pendule sur le soleil.
Que ferons-nous de ces deux listes?
On verra! Un exemple : Supposons que ce matin les deux listes, celle de 9:24 et celle de 10:00, donnent un total cumulé de 10 espèces vues ou entendues au moins sur l'une des deux listes. Les espèces de ces deux listes sont différentes : par exemple il y a 3 différences entre les deux listes (espèces présentes dans un cas et pas dans l'autre). Nous calculons que les différences représentent 30% des espèces.
Ce calcul simpliste prend du relief si on le répète matin après matin : en, clair, on voit apparaitre le raisonnement qui questionne : sachant que peu à peu l'écart horaire entre les deux comptages va augmenter, comment va évoluer cet écart entre les deux listes d'espèces?
Un exemple pour s'encourager (graphe construit à partir des données de Tirepied)
la pente indiquerait que les deux listes sont de plus en plus différentes. A vérifier jour après jour quand nous aurons mis ensemble toutes nos listes.
la pente indiquerait que les deux listes sont de plus en plus différentes. A vérifier jour après jour quand nous aurons mis ensemble toutes nos listes.
Ce raisonnement ne vaut que si les horaires sont strictement respectés.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités