La pie-grièche écorcheur niche en 2017 sur le PNR des marais du Cotentin et du Bessin

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
Alain CHARTIER
Messages : 68
Enregistré le : 06 Fév 2006, 14:13
Contact :

La pie-grièche écorcheur niche en 2017 sur le PNR des marais du Cotentin et du Bessin

Message par Alain CHARTIER » 13 Juil 2017, 16:12

Le 15/6, un mâle est observé furtivement dans la haie d’une parcelle en cours d’acquisition sur la vallée de la Taute (commune de Montmartin-en-Graignes), observation confirmée le 17/6.
Suite à ces observations, nous décidons de prospecter activement la vallée de la Vire sur la commune de Neuilly-le-Forêt, éminemment plus favorable à l’espèce. Un couple y nourrit dans une haie : il s’agit de l’une des premières preuves de nidification de cette espèce sur le territoire du PNR.

Sur le site de Montmartin, bien que le mâle ait été vu régulièrement à partir de cette date, la femelle n’a été observée pour la première fois que le 12/7. Le couple nourrit à deux emplacements différents de part et d’autre de la route. Sur l’un d’eux, nous découvrons un jeune à queue courte. L’espèce a donc bien niché sur la future réserve ou à proximité, le nid n’ayant pu être découvert à temps. L’hiver nous permettra peut-être d’en savoir plus, à moins que les épareuses ne ratatinent la haie bordant la route !
Effet du réchauffement, installation temporaire, début d’une colonisation pérenne !
La chaleur du mois de juin n’est certainement pas étrangère à ces nidifications réussies sur des sites au climat estival plutôt frais pour cette espèce thermophile.
En tout cas, les insectes sont très abondants et la future gestion de la zone tiendra compte de cette présence en maintenant les nombreux épineux de la haie.

Alain Chartier & Maëva Dufour
Fichiers joints
pie-grièche écorcheur.jpg
le jeune à queue courte dans la haie (photo Maëva Dufour)
pie grièche écorcheur.jpg
le mâle du couple de Montmartin-en-Graignes (photo Michel Muller)
Alain Chartier

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités