Les réserves du GONm

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 700
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par collette » 20 déc. 2017, 22:01

Tirepied-sur-Sée (suite)
Suite des observations relatives à la circulation de l'eau en cas de crue; pour mémoire, il s'agit de "discuter" de la mise en place du programme de restauration de la Sée ou du moins d'argumenter sur le bien fondé de certaines mesures de "nettoyage".
Deux géomètres sont venus vérifier à l'aide d'un théodolite la différence de niveau de l'eau avant et après la haie transversale au flot de crue. Au moins 10 cm d'écart en 5 m, preuve en main, ça confirme l'effet de chute observé "à la sortie" de la haie en aval. La haie joue bien le rôle de filtre semi perméable et freine le flot.
D'autres mesures avaient été effectuées deux jours avant en compagnie de Paulo Sanson venu me donner un coup de main. A voir ci dessous les mesures récupérées pour l'occasion. Un texte de synthèse a été rédigé pour la presse locale. Démarche risquée, c'est un peu technique pour une fois...
Pièces jointes
1.JPG
Mise en place du théodolite; Paulo Sanson à droie.
Accumulation amont haie transversale.jpg
Le niveau de l'eau est supérieur à ce qui est attendu en amont de la haie en travers du flot.
effet ralentisseur du bourrelet de rive et de la ripisylve.jpg
Le bourrelet de rive fixé par la ripisylve joue un rôle ralentisseur

pgachet
Messages : 692
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par pgachet » 24 déc. 2017, 09:40

Tirepied-sur-Sée dans la presse

viewtopic.php?f=12&t=708&p=5515#p5515

Avatar de l’utilisateur
GERARD
Messages : 816
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 24 déc. 2017, 17:28

hivernage pour la première année du grèbe à cou noir sur la réserve de la grande noe:
2 vus à plusieurs reprises.
CGe
pour une ornithologie plurielle

Avatar de l’utilisateur
GERARD
Messages : 816
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 30 déc. 2017, 22:10

bonjour

ce samedi observation d'un hybride morillon milouinan sur la réserve de la grande noe.
les spécialistes confirment ?
CGe


Image
pour une ornithologie plurielle

collette
Messages : 700
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par collette » 05 janv. 2018, 21:07

Tirepied : le niveau de crue monte...
Rien de notable, sauf que j'ai acheté des cuissardes, les bottes ne suffisent plus (niveau d'eau mi cuisse). L'agglomération en aval commence à interdire une partie des rues inondées. Ponts-sous-Avranches la bien nommée redoute les crues "qui sortent de l'ordinaire" quand la Sée passe par dessus le pont. Circonstances de saison pour démontrer le bien-fondé de nos craintes quant à un entretien trop draconien de la ripisylve des rives de la Sée!
L'échelle de crue installée par les géomètres de l'entreprise LTP Loisel permet de mesurer les variations du niveau d'eau dans la réserve. Peu à la fois : du 31/12 au 03/01, on monte de 5 cm; puis du 3 au 5, de 14 cm. Petits chiffres, mais sur plus de 1200 ha, il y a de quoi commencer à monter les meubles au premier étage...
La haie de la réserve est maintenant ourlée d'une laisse crue et l'image de "chute" d'eau en arrière de la haie centrale ne fait que mettre un peu plus en valeur le rôle de barrage semi-perméable des haies bocagères.
Pièces jointes
1.JPG
L'échelle limnimétrique
2.JPG
La laisse de crue bloquée par le roncier transversal
3.JPG
Au premier plan, le flot de crue non freiné, coule comme un rapide. En arrière, le flux traverse une haie et s'écoule "paisiblement".

collette
Messages : 700
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par collette » 22 janv. 2018, 09:13

Gestion de la ripisylve : un petit pas...
La réserve de Tirepied sert de prétexte à communiquer sur la gestion éclairée que l'on pourrait souhaiter de la part des organismes en charge de l'entretien des cours d'eau. La protection de certains tronçons de la haie de rive est une des évidences déduites de l'observation des oiseaux... et des crues.
Vu l'actualité et les inondations, cette question de l'entretien est souvent traitée dans les colonnes de la presse locale. Si les gros mots ("embâcle" est de ceux là!) sont encore cités, des ouvertures se font jour dans les propos."Conserver les ronces à l'intérieur des rivières car les broussailles protègent les berges lors des crues", dit par un technicien rivière, ça s'arrose! (pas trop, le niveau va encore monter...)
Pièces jointes
.jpg
La Manche libre, Granville, 20/01/2018

Fabrice GALLIEN
Administrateur
Messages : 91
Inscription : 06 févr. 2006, 12:46
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par Fabrice GALLIEN » 22 janv. 2018, 13:42

Stage à Chausey :
La semaine dernière, nous étions 2 à braver les éléments pour nous rendre au premier stage de l’année à Chausey. La météo pluvieuse et venteuse ne nous a malheureusement pas permis de mettre le Bec-Scie à l’eau, mais cela ne nous a pas empêché de prospecter archipel et Grande Ile à pied. Le séjour a permis de contacter 57 espèces dont 3 n’avaient pas encore été observées dans le cadre de l’enquête Atlas hivernant. Parmi elles, l’harelde boréale, qui est venue, le temps d’une éclaircie, se poser devant nos longues vues pendant quelques minutes nous offrant une remarquable observation ! Nous avons également été comblé par les observations des nombreux plongeons imbrin qui ont fréquenté le Sund, le chenal longeant la Grande Ile, tout au long de notre séjour. L’autre trouvaille de la semaine aura été le cadavre (hélas, car nous aurions bien sûr préféré l’observer vivant !) d’un goéland à ailes blanches découvert dans la laisse de mer lors d’une prospection EcoQO. Sur la Grande Ile, sont à noter le chant (en sourdine) d’une fauvette à tête noire et la présence du rare pic épeiche qui a échappé de peu à l’attaque de l’épervier. Le prochain stage, le dernier de la saison internuptiale 2017-2018, aura lieu du 14 au 17 février prochains, il reste quelques places.
Pièces jointes
Chausey-Janvier 2018.jpg
Ambiances
Imbrin.jpg
Petit échantillon de la population de plongeon imbrin

collette
Messages : 700
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par collette » 02 févr. 2018, 14:38

Un intérêt annexe des branches couchées sur un cours d'eau
Une autre observation tirée de l'expérience du suivi de la réserve de Tirepied : en traversant le réseau des branches de saules couchées sur le cours d'eau, le flux est freiné et "écrémé", un radeau d'écume et de débris se formant en surface. Le phénomène est aussi noté dans les remous en bordure de rive là où la configuration créée un effet de tourbillon.
Dans tous les cas, l'observation d'oiseaux se nourrissant sur ces radeaux est fréquente : les graines d'aulne en particulier expliquent à elles seules l'attractivité de ces masses flottantes. Le 25 janvier dernier, lors d'une journée de comptages répétés (protocole mensuel), le pinson des arbres, le pinson du nord, les mésanges bleue et charbonnière, le pouillot véloce, la bergeronnette des ruisseaux ont été observés "au sol". Le tarin est aussi un adepte de ces radeaux nourriciers.
Pièces jointes
DSCF2203.JPG
DSCF2203.JPG (201.55 Kio) Consulté 1130 fois

maeva dufour
Messages : 9
Inscription : 29 nov. 2017, 18:36
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par maeva dufour » 02 févr. 2018, 18:21

Les marais de la Taute :
Cette semaine nous avons eu la chance de découvrir un dortoir de Hiboux des marais sur une des réserves du GONm. Ces parcelles, acquises en 2017, ne sont pas inondées dans leur totalité, ce qui représente une aubaine pour ces 3 hiboux.
Voilà maintenant deux mois, sans interruption, que les marais ont revêtu leur manteau blanc. Le niveau de l'eau s'est maintenu jusqu'alors relativement haut. Depuis quelques jours seulement le niveau commence à baisser laissant apparaitre quelques brins d'herbe par-ci par-là. Va-t-il remonter pour le mois de février ?
Marais de Cap.JPG
Marais de Cap.JPG (69.98 Kio) Consulté 1123 fois
La pièce jointe « Marais de Cap...JPG » n’est plus disponible
La pièce jointe « Les levées du Hameau Vaultier.JPG » n’est plus disponible
La pièce jointe « Marais de Cap.JPG » n’est plus disponible

Avatar de l’utilisateur
GERARD
Messages : 816
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
Contact :

Re: Les réserves du GONm

Message par GERARD » 03 févr. 2018, 18:01

réserve de la grande noe/boucle de Poses/Eure.

hiver relativement calme pour l'hivernage des fuligules milouins et morillons avec moins du
millier de canards. je me rappelle certains hivers avec certains jours 10000 canards occupant
toute la surface de la réserve et un autre hiver avec un jour ou j'ai pu observer 8 butors étoilés
perchés en bordure de roseliére. cet hiver 1 vu 1 fois.

christian GERARD
pour une ornithologie plurielle

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité