sites de nid originaux

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
collette
Messages : 563
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par collette » 24 Mai 2015, 09:20

27 : le merle du concasseur
Sur le même site que le message 8 de ce fil, un nid de merle posé sur la carcasse métallique d'un concasseur mobile ("au repos")
Le jour de la visite de ce refuge, le rougequeue noir est toujours là, posé au sommet d'un mât métallique dominant les installations de concassage et de tri de la carrière (La Horique, Le Grand-Celland/50)
Fichiers joints
1.JPG
le concasseur mobile à l'arrêt (définitif?)
2.JPG
le nid (2014) posé sur des amortisseurs?
3.JPG
le cadre du territoire du merle

pgachet
Messages : 518
Enregistré le : 29 Mai 2007, 22:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par pgachet » 31 Mai 2015, 09:10

28 Premières éclosions de goélands argentés à Granville

Reprise du message de Jacques Alamargot sur Cormoclic, accompagné des images, cette fois-ci.

Aujourd'hui, 25 mai, observation de mes premiers jeunes Goélands argentés (GA) fraichement éclos sur les toits de Granville (50400).
Les deux jolis poussins sont bien visibles avec leurs heureux parents à partir de la place de l'isthme (Place de la haute ville sur laquelle s'ouvre le musée Richard Anacréon et qui domine le casino), nid situé sur le rebord supérieur du cadre en zinc d'une fenêtre de toit sise à une cinquantaine de mètres du côté Sud de ladite place.
Cette date est cohérente avec mes observations des années précédentes (23/05/2014, 26/05/2013, 25/05/2012, 29/05/2011, 03/06/2010, 28/05/2009) sachant que je n'effectue pas des relevés quotidiens.

J'estime l'effectif nicheur urbain des GA à GRANVILLE, accessibles à mon protocole de relevés, à une cinquantaine de couples. Soit peut être une centaine de couples pour l'ensemble de la ville de GRANVILLE. Pas de variation significative par rapport aux dernières années.
A ce jour à ma connaissance, aucune intervention municipale de stérilisation des œufs n'a été entreprise.

[attachment=1]20150525 50GVruedesjuifs_2721.JPG[/attachment]
[attachment=0]20150525 50GVruedesjuifs_2722.JPG[/attachment]

J'ai noté aussi 2 couples nicheurs de Goéland brun (comme l'année dernière) dont un, décelé ce matin, est visible, avec difficulté, à partir de la partie Sud-Ouest du boulevard Vaufleury.
Ce dernier couple a donc installé son nid près d'une position voisine de celle de 2014 et de 2013 lesquelles se sont pourtant révélées comme un échec.

J'ai noté également 2 couples nicheurs de Goéland marin (comme l'année dernière) dont un est, pour la première fois, installé sur la partie plane du toit de la halle à marée (criée) du port de Granville. Au plus près (à 200m), il est visible à partir du quai Sud du bassin à flot du port de commerce de GRANVILLE

20150524 50GVportclicJALAMARGOT_2709.JPG
Goéland marin sur le toit de la criée(J. Alamargot)
Fichiers joints
20150525 50GVruedesjuifs_2722.JPG
Goéland argenté. Eclosion. (J. Alamargot)
20150525 50GVruedesjuifs_2721.JPG
Goéland argenté. Eclosion. (J. Alamargot)

pgachet
Messages : 518
Enregistré le : 29 Mai 2007, 22:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par pgachet » 20 Juin 2015, 11:29

Un pic vert en un jardin

Pas besoin d'aller bien loin pour faire des découvertes. Il suffit parfois de lever la tête. Maryse a découvert ce nid de pic vert dans son jardin, dans un marronnier. Le jeune est ici près de s'envoler.

Ces quelques photos sont, au départ, un témoignage que Maryse voulait partager avec quelques collègues. "En 5 'tites photos (amateur...), voici un CR de ce que j'ai vécu, éblouie, depuis 3 jours à proximité d'un des marronniers "maison" (dommage, vous n'aurez pas le son ! Moi, j'ai tout entendu... ou presque). Aujourd'hui, calme plat=? Le jeune a-t-il pris son envol hier après-midi ? Je vais guetter ce soir s'il revient se coucher (il paraît que cela se fait pendant 2 à 3 jours)."

Cela valait le coup de montrer trois des images qu'elle est parvenue à prendre de cette espèce, pas facile à photographier en période de reproduction.
4b. 'Mère & fils'-La Framée,Villers-sur-Mer,10.06.2015.JPG
Femelle et jeune à la Framée Villers sur Mer/14
juv.JPG
Pic vert juvénile à la Framée Villers sur Mer/14
En agrandissement
juv pic vert.JPG
Juvénile au balcon, à la Framée Villers sur mer/14

pgachet
Messages : 518
Enregistré le : 29 Mai 2007, 22:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par pgachet » 25 Juin 2015, 18:31

30 : C'est dans la poche!

Le troglodyte a quand même le génie de l'installation bizarre ou du n'importe quoi, on ne sait pas trop. On connaissait déjà la poche de veste inutilisée : en voilà un exemple repéré par Régis Purenne à Saint-Marcouf. Le troglodyte avait niché dans la même poche de la même veste, il y a deux,trois ans.
DSC_3885.JPG
Dans la poche de la veste, savez-vous quoi qui n'y a?
DSC_3883.JPG
Un nid de troglodyte, pardi!

Fabrice GALLIEN
Administrateur
Messages : 83
Enregistré le : 06 Fév 2006, 12:46
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par Fabrice GALLIEN » 31 Juil 2015, 12:46

Un nid de goéland argenté découvert sur le littoral du pays de Caux par Gilles Le Guillou.
Fichiers joints
P5100788.jpg
Un nid dans le pneu (Photo G. Le Guillou)
P5100788.jpg (51.23 Kio) Vu 1093 fois

collette
Messages : 563
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par collette » 10 Sep 2015, 14:28

32 - Nid à queue
Un nid tombé au pied d'un résineux (essence non spécifiée) et confié à la sagacité des ornithos par le voisin... Tout de mousse bâti, plus quelques lichens, intérieur complet en plumes, mais une queue de plus de 20 cm! Plus fort que la rousserolle effarvatte...
Je ne connais que le nid classique du roitelet huppé ou triple bandeau, coincé sous les retombées d'aiguilles des branches pendantes d'épicéas. Ici, un côté du nid paraît un peu aplati comme s'il avait été construit le long du tronc... Qui a déjà fait cette observation? Ou bien ça n'a rien à voir avec le roitelet! Et qui alors?
Fichiers joints
1.JPG
vue en long extérieure
2.JPG
coupe intérieure

jacques riviere
Messages : 91
Enregistré le : 22 Déc 2011, 22:59
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par jacques riviere » 12 Sep 2015, 19:17

roitelet , certain mais l'espèce? pas vu de différence sur la taille (1 à 2 cm), le triple bandeau utilisant plus facilement les chandelles de lierre. Pour la forme , les contraintes du terrain ont du obligé le couple à monter toujours plus haut la construction pour obtenir la place suffisante pour édifier la coupe.

collette
Messages : 563
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par collette » 10 Mai 2016, 11:45

34 - L'hirondelle de fenêtre frileuse?
Ce printemps, l'hirondelle de fenêtre a dû réparer son nid endommagé, ce qui fut fait entre le 19 avril et le 1er mai. En réalité, le premier passage au nid avait été noté le 5 avril... pas pressés les maçons!
L'originalité ne tient pas au site de nid, classique, mais aux matériaux : la boue utilisée est riche de débris végétaux, comme c'est le cas à cette époque sur les rives de la Sée toute proche où les sédiments déposés sur les bourrelets de crue sont un mélange de boue et de plantes en décomposition. Passe encore que les bâtisseurs ne se soucient pas de la qualité "du béton", mais plus original, au moins deux paquets de laine de mouton sont intégrés aux boulettes! C'est d'un chic! Il faut seulement souhaiter que les adultes ne se prennent pas les doigts dans le poil lors de leurs innombrables passages au nid...
Fichiers joints
DSC03195.JPG

collette
Messages : 563
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par collette » 14 Mai 2016, 13:15

34 - le rouge-gorge qui n'avait pas froid (aux yeux)
Signalé par Jacques Alamargot qui a confirmé la détermination à la demande du journaliste local. L'observation est assez "insolite" pour avoir les honneurs de la dernière page du quotidien, commune à toutes les éditions régionales de Ouest-France.
Fichiers joints
A.jpg
La photo originale du journaliste
B.jpg
Les deux articles publiés par OF. Le geste de protection de la propriétaire du barbecue est à souligner, même si la saison ne se prête pas encore aux grillades en Normandie! Le site de nid "annexé" un moment est moins handicapant que la boite à lettre squattée dans d'autres cas plus fréquents...

collette
Messages : 563
Enregistré le : 07 Fév 2006, 07:39
Contact :

Re: sites de nid originaux

Message par collette » 24 Juil 2016, 16:30

35 - Site de nid original pour le pouillot... mais tragiquement tardif!
Taille de haie annuelle au jardin; un 19 juillet, après inspection, plus de nids occupés, dont un "mal visible" qui paraît être celui du verdier du secteur, les jeunes volants depuis longtemps.
Sauf que : un pouillot véloce a en fait utilisé le foin de l'allée laissé au passage par la remorque, pour construire un nid tardif, qui plus est à 1,80 m de hauteur dans les pousses annuelles du charme!
Géroudet dit que c'est peu fréquent, mais déjà vu, et même plus haut! Trois oeufs détruits malgré les précautions...
Cette observation répond aussi aux échanges sur Obsnorm il y a une semaine : à partir de quand peut-on tailler les haies?
Fichiers joints
A.jpg
Le site de nid après la taille : au sommet, derrière le camélia qui servait probablement d'étape à la descente au nid comme le décrit Géroudet.
B.jpg
le nid de foin
C.JPG
les oeufs à l'intérieur du revêtement classique de plumes.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités