la stratégie du pinson

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
jmmottin
Messages : 5
Inscription : 06 mars 2008, 11:53
Contact :

la stratégie du pinson

Message par jmmottin » 26 oct. 2009, 22:08

La stratégie du pinson
Dans les vergers de Clairefougère, les pinsons sont les passereaux les plus représentés. Hiver comme été nous les voyons et les entendons se courser et se chamailler de la cime des pommiers au sol où ils se nourrissent.
Au cours de l’automne, à l’arrivée des jours plus frais et plus courts, le pinson mâle est devant un dilemme, j’y vais -ti ou j’y vais-ti pas, tel est ce qui turlupine le pinson, que certains ornithologues nomment :
« La stratégie du pinson »
Migrateur partiel, le pinson mâle doit choisir entre partir ou rester.
Hypothèse n° 1 :j’y vais !... (migration)
Ainsi notre pinson bien dodu, régalé par la belle arrière saison décide de partir sous des cieux plus doux pour éviter les frimas de l’hiver.
Hypothèse n° 2 : j’ y vais pas!...
Je reste et parie sur un hiver doux.
Si l’hiver est rude : notre pinson migrant a fait le bon choix, certes fatigué et amaigri par des milliers de kilomètres, mais vivant et en pleine forme pour choisir ses aires de nourrissages, de nidification et de parade auprès des pinsonnes. De nombreux pinsons n’ayant pas choisi de partir périront.
Si l’hiver est doux : notre pinson sédentaire n’a pas subi les affres du long voyage de migration, en poste le premier et frais comme un gardon,il aura les meilleurs secteurs pour installer sa nichée et parader auprès des femelles. Les migrants arriveront trop tard !...
Telle est la stratégie du pinson ; sur les rives de la Diane, la vie des oiseaux n’est pas un long fleuve tranquille…

En souvenir de la Saint Michel 2009 ,face à la mer et le coucher du soleil ,bonheur partagé avec Xavier,Laurence et Gilles,Alexandrine,Maryse,
Marie-Claire,Marie-jeanne,Gilbert,Denis,Jocelyne .
Brigitte Mottin

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités