chouette chevêche

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
Adrien SIMON
Messages : 7
Inscription : 16 févr. 2006, 14:41
Contact :

chouette chevêche

Message par Adrien SIMON » 03 mars 2006, 21:15

Bonjour à tous,
Que pensent les ornitho normands de l'évolution des populations de chevêches au cours des dernières années?

A l'ouest de l'Eure elles semblent augmenter: sur la commune de MANNEVILLE sur RISLE, là où il n'y avait qu'un couple en 2004, 3 mâles chanteurs se répondaient le week-end dernier. Un nouveau site découvert ce soir, alors qu'il était inoccupé l'an passé.
Dans la vallée de la Risle, lors des soirées favorables, en amont comme en aval de PONT-AUDEMER, il n'est pas rare d'entendre 4 ou 5 chanteurs se répondrent. Idem au Marais-vernier. Les chevêches semblent également de plus en plus présentes sur le plateau du roumois.
Faites-vous le même constat dans les autres départements normands? Dans ce cas, peut-être faudrait-il revoir la population normande à la hausse ( estimée, si j'ai bonne mémoire, à 350 couples)?

@+
adrien

GERARD
Messages : 882
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

POPULATION CHEVËCHES

Message par GERARD » 03 mars 2006, 22:34

Bonsoir

l'Eure est le département Normand qui selon moi abrite
la plus forte concentration de chouettes chevêches Normande :D
une des raisons à cela : beaucoup de vergers encore en place.
Mais je constate depuis peu sur des sites, la chute des pommiers haute tige
qui ne sont pas remplacés, l'abattage de vergers remplacés par
des lotissements et d'autres sites ou il ne reste souvent plus qu'un
ou deux pommiers. :cry: CGe
pour une ornithologie plurielle

collette
Messages : 896
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 16 fois
Contact :

chevêche

Message par collette » 04 mars 2006, 08:24

bien que dans le Calvados, les populations suivies par Charles Legeleux dans le Pays d'Auge, au contact de l'Eure, sont aussi bien actives; Charles ne dois pa être sur le forum, ce serait bien que tu le contactes par courriel Adrien pour avoir son avis.
J Co

Christophe Girard
Messages : 102
Inscription : 06 févr. 2006, 18:58
Contact :

Message par Christophe Girard » 04 mars 2006, 09:00

Je me réjouis de lire qu'il est "autant" de chevêche dans l'Eure mais dans le Mortainais (sud 50) c'est loin d'être le cas. Une étude menée pour le PNR Normandie-Maine démontre sa chute. Sur trois commune bocagère(5000hectares), il y avait 15 chanteurs en 1989, 9 en 1992, 3 en 1997 et 0 en 2000 et 2004. Cela dit dans l'Est du Domfrontais(ouest 61) j'ai fait la découverte le printemps dernier de deux chanteurs; je vais faire des efforts de recherche dans ce secteur. Les nichoirs qui ont été posés n'ont pas plus limiter ce déclin.Cette espèce un indice biologique important de la santé de ce qui reste de notre bocage.

James
Administrateur
Messages : 216
Inscription : 06 févr. 2006, 12:47
A été remercié : 1 fois
Contact :

chevêche attention

Message par James » 06 mars 2006, 13:29

Attention, attention
Plus on étudie la chevêche plus on constate que l'oiseau est bien compliqué. A l'heure actuelle, sur les populations étudiées et suivies (PNR Perche, Marais Cotentin,PNR Seine, PNR Normandie Maine, Ch.Legeleux, Ch.Rideau), nous avons Nbre de chanteurs et surface prospectée.

374 couples sur 1000 km2

Avec ce que je connais comme couple ici et là , on monte à 400 couples.
Il faudrait explorer la base de données.

Les tendances nationales et aussi normandes font état d'un regroupement des couples sur certains secteurs, ce qui donne des densités importantes localement (4 chanteurs/Km2), contre une désertion de nombreux sites.
Il ne faut donc pas généraliser, comme il ne faut pas penser que l'oiseau est lié au verger. L'espèce est présente en plaine céréalière à condition d'avoir un bâtiment (j'ai encore pu le constater ce week-end en plaine d'Evreux), tout comme en Espagne. C'est pourquoi il ne faut pas prospecter selon une idée du biotope, la seule méthode valable consiste à faire des points d'écoute sur un secteur précis (il faut absolument une densité)
Un article devrait voir le jour dans un prochain Cormoran
James Et Fabrice

Adrien SIMON
Messages : 7
Inscription : 16 févr. 2006, 14:41
Contact :

Message par Adrien SIMON » 08 mars 2006, 12:27

merci pour toutes ces informations. Il semblerait donc que j'habite dans une zone où la chevêche est plutôt "regroupée". C'est chouette pour moi!! ha ha!

GERARD
Messages : 882
Inscription : 08 févr. 2006, 23:09
A été remercié : 1 fois
Contact :

habitats à chevêches

Message par GERARD » 10 mars 2006, 23:53

c'est vrai les populations sont regroupées et une batisse parfois en
plein village lui convient et en plaine un arbre isolé avec cavité peut
suffire, du moment qu'elle trouve à se nourrir aux alentours ( mare avec
herbage ). la pose de nichoirs doit être ciblée sur de tels sites ou le
manque de cavités est flagrant ( jeunes vergers ). à l'inverse la pose de nichoirs sur des vergers ou elle est présente et les cavités sont nombreuses peut lui nuire ou est inutile. :!: :wink:
pour une ornithologie plurielle

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 46 invités