Le réseau des refuges du GONm

Vous avez vu un oiseau ? Vous avez un endroit à nous faire découvrir ? Une information à partager ?
Ici : c'est l'endroit où discuter de votre passion des oiseaux et de la nature sauvage en Normandie !
Et pour transmettre vos données d'observations, c'est là : http://www.faune-normandie.org/
Règles du forum
Tous les documents mis en ligne sur ce forum sont sous licence CREATIVE COMMONS BY-NC-SA.

Avant de commencer tout nouveau fil de discussion : faîtes une recherche (en haut à droite) afin de vérifier si votre message peut répondre ou s'intégrer à une discussion existante.
Répondre
collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 06 nov. 2019, 20:00

362 - La Horique, un refuge en carrière du Sud Manche
Le 2 novembre, jour de grand vent, un temps à regarder le bout de ses bottes... Il y a toujours bien quelque chose à se mettre "sous la dent". C'est ce que se disent les chevreuils qui ont réussi à venir à bout des plantations!
Châtaignier bonzaï taillé avec efficacité par les chevreuils...
Châtaignier bonzaï taillé avec efficacité par les chevreuils...
P1020380.jpg (214.77 Kio) Consulté 3397 fois
A quelques mètres de là, certains individus ont bien résisté, protégés par un mur de ronces dissuasif. Leçon de sylviculture à méditer.
Comment narguer les brouteurs derrière un rempart   de ronces.
Comment narguer les brouteurs derrière un rempart de ronces.
P1020376.jpg (275.67 Kio) Consulté 3397 fois
Une partie du terrain en attente d'exploitation est resté en friche: la prairie ensauvagée est occupée par le pipit farlouse.
La friche herbacée n'est pas un désert - m^me si le farlouse n'est pas un pipit du désert!
La friche herbacée n'est pas un désert - m^me si le farlouse n'est pas un pipit du désert!
P1020384.jpg (219.44 Kio) Consulté 3397 fois
Un qui se la joue aussi "château fort" : le renard est monté sur une sacrée "pierre" pour bien mettre sa crotte en évidence! C'est autrement chic que la dernière des taupinières...

Marquer son territoire : une borne de poids!
Marquer son territoire : une borne de poids!
P1020381.jpg (240.48 Kio) Consulté 3397 fois
Tout ça pour ça.
Tout ça pour ça.
P1020383.jpg (269.77 Kio) Consulté 3397 fois
Dans l'argile fine du limon éolien déposée dans le chemin par les eaux de ruissellement, les vers de terre jouent à cache cache. Y a t-il une priorité au carrefour central?
Traces de vers sur la vase du chemin.
Traces de vers sur la vase du chemin.
P1020385.jpg (276.9 Kio) Consulté 3397 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 09 nov. 2019, 14:33

363 - Un refuge en bocage boisé : un beau souvenir vivant du Mortainais du 20e siècle
Le refuge de la Loutellerie à Perriers-en-Beauficel/50 a déjà été présenté sur ce fil (message 323 page 35). Dès l'entrée, l'ambiance semi forestière est sensible. Au cours de la visite du 5 novembre, la mésange nonnette, la mésange huppée, la sittelle sont bien en place.
Un beau bocage ancien inséré dans un réseau de bois, un magnifique  écrin pour cette pancarte "refuge" à l'entrée...
Un beau bocage ancien inséré dans un réseau de bois, un magnifique écrin pour cette pancarte "refuge" à l'entrée...
P1020390.jpg (249.72 Kio) Consulté 3339 fois
Quel travail (physique) de réaménagement! Edouard et Laëtitia ont tracé et créé des chemins bordés de talus pour faciliter la circulation entre les parcelles:

Jeunes talus au profil à l'ancienne (c'est à dire plus verticaux que ceux que les pelleteuses modernes ne peuvent que pâlement imiter...)
Jeunes talus au profil à l'ancienne (c'est à dire plus verticaux que ceux que les pelleteuses modernes ne peuvent que pâlement imiter...)
P1020395.jpg (270.68 Kio) Consulté 3339 fois
Quant à la fontaine qui a été illustrée lors du premier passage comme étant une "baignoire à sangliers", elle a retrouvé toute sa superbe : le muret de retenue a été remonté à l'ancienne (sans ciment), une pierre de trop plein a même été taillée par Edouard.
L'eau circule à partir d'une source apparaissant sous une roche de granite que seules les fées pourraient déplacer!
L'eau sourd du sous sol, définition d'une source.
L'eau sourd du sous sol, définition d'une source.
P1020392.jpg (261.25 Kio) Consulté 3339 fois
La fontaine est prête pour la remise en eau.
La fontaine est prête pour la remise en eau.
P1020391.jpg (255.14 Kio) Consulté 3339 fois
Dernier exemple de gestion enrichissante pour la biodiversité, le rebord extérieur d'une dépression a été relevé, créant ainsi une mare peu profonde à rive très évasée. C'est là que le pipit spioncelle s'est reposé mardi de la migration en cours...
Pièces jointes
P1020396.jpg
P1020396.jpg (280.88 Kio) Consulté 3339 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 10 déc. 2019, 14:20

364 : bio et bon, un refuge de l'Avranchin qui se mange!
J'ai rencontré Adrien en juin 2012 suite à une enquête de terrain à laquelle le GONm a participé sur sa ferme de Saint-Senier près d'Avranches (enquête Indibio). Il est devenu adhérent du réseau des refuges en septembre 2014.
Un exemple de relevé sur la ferme; de belles haies anciennes très attractives...
relevé d'octobre 2019
relevé d'octobre 2019
En feuilletant les pages de ce fil des refuges, sa ferme a plusieurs fois été illustrée ici.
Nous nous réjouissons de la réussite de son entreprise de production locale rapportée par l'article joint.
Ouest-France, 10 décembre 2019. Sur la photo, Adrien est à droite contrairement à ce que dit la légende de la photo.
Ouest-France, 10 décembre 2019. Sur la photo, Adrien est à droite contrairement à ce que dit la légende de la photo.
Numériser.jpeg (227.69 Kio) Consulté 2459 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 26 déc. 2019, 13:01

365 - José, sors de ce corps!
Ce message aurait pu être la suite logique du précédent, Adrien livre le reste de son lait non utilisé pour la production locale à Biolait, ce qui est le cas d'autres fermes bio du réseau des refuges du GONm.
20191226 - Biolait - Mac do -OF.jpeg
On se souvient des démêlés de José Bové participant au démontage d'un chantier de Mac Do à Millau. Un lien entre le bio et les fast-foods ne va pas de soi immédiatement vu la réputation "gastronomique" des établissement de restauration rapide.
Mon dernier contact avec McDo est assez frais : en réalisant les relevés ornitho sur l'ensemble de l'échangeur 36 sur l'A84, j'ai eu tout loisir d'admirer les déchets jetés par les automobiliste-consommateurs sur les bas côtés des bretelles. Canettes métalliques, bouteilles diverses, et bien sûr emballages complets fournis par les fast-foods locaux dont Mc Do paraît le plus équipé...
P1020335.jpg
P1020335.jpg (285.68 Kio) Consulté 2355 fois
P1020334.jpg
P1020334.jpg (315.46 Kio) Consulté 2355 fois
Cartons et matières plastiques, avant de passer au broyeur des services de l'entretien.
Cartons et matières plastiques, avant de passer au broyeur des services de l'entretien.
P1020333.jpg (378.81 Kio) Consulté 2355 fois
2020 01 07 - Mc Do et le GONm - Samuel Lothon - Fabrice Gallien -
La pollution par les déchets des consommateurs de "repas vite mangés" n'est pas nouvelle... Fabrice rapporte cette anecdote vécue par Samuel Lothon, ancien salarié du GONm en charge de la réserve de la Grand Noë...
copie du message de Fabrice Gallien à J Collette en date du 7 janvier 2020
copie du message de Fabrice Gallien à J Collette en date du 7 janvier 2020
Capture d’écran 2020-01-11 à 13.30.58.png (277.86 Kio) Consulté 2216 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 13 janv. 2020, 18:30

366 - les étangs de Saint-Hilaire : "la nature" aux portes de la ville
Le refuge qui englobe les étangs, l'arboretum et le cours d'eau de l'Airon est un bon site pour "l'animation nature" : les oiseaux des plans d'eau sont visibles et peu farouches, les rives de l'Airon un peu sauvages réservent toujours quelques surprises pour le plaisir des initiés. Ce fut encore le cas dimanche 12 janvier : nous étions 27 (d'après Sébastien Crase qui a la charge de compter les participants et de dresser la liste des espèces notées au cours des sorties du sud-Manche). La presse invitée avait répondu présent, une correspondante nous accompagnant même au long du parcours. Au total, 31 espèces parmi lesquelles un couple de fauvette à tête noire (pas forcément "en couple" au sens qu'on lui donnerait dans deux mois...), un pouillot véloce, le tarin présent, le bouvreuil, etc. Quant à la ronde des mésanges à longue queue, elle fait toujours son petit effet auprès des novices! La présence de quelques plantes est commentée (renouée du Japon, bambou, "herbe de la pampa, mais aussi premiers bourgeons de la lathrée clandestine). Le plus dur est à venir... Deux vieux peupliers se sont couchés sur la rive et il faut s'attendre à ce que des mesures de sécurité soient prises, se traduisant par des abattages. Les baies du gui sont pourtant un mets recherché! La grive draine, la fauvette à tête noire, la mésange bleue trouvent table mise.
photo Pascal Dadu: la main dans le sac, graines au bec!
photo Pascal Dadu: la main dans le sac, graines au bec!
Parmi les observations faciles, celles des chardonnerets se nourrissant sur les "fleurs en graine" du séneçon des pelouses. En observant de près, des fleurs fanées du pissenlit, des pâquerettes portent aussi des traces de repas de ces granivores. Deux linottes présentes doivent aussi profiter de ces pelouses laissées au repos en hiver.
Un bilan est comme à chaque visite envoyé à la mairie de Saint-Hilaire-du-Harcouët, signataire de la convention refuge.
Synthèse du comptage 31
Synthèse du comptage 31
L'intérêt de ce bilan est la comparaison avec celui du 8 janvier 2017 : Ce qui saute aux yeux, c'est la différence de population des merles comptés : 21 en 2017, 3 hier en 2020... De même, le troglodyte passe de 6 à 1... Usutu est passé par là. Par contre, bonne surprise, les mésanges bleues qui n'étaient que 1 (chanteur) en 2017 sont au moins 13 (dont 1 chanteur) en 2020 : merci les hivernants venus d'ailleurs!
Pièces jointes
Et un colvert pour le comptage WI! (sur les 80 présents) mais aussi des mouettes, un martin-pêcheur, un cygne (célibataire endurci)... (photo Pascal Dadu)
Et un colvert pour le comptage WI! (sur les 80 présents) mais aussi des mouettes, un martin-pêcheur, un cygne (célibataire endurci)... (photo Pascal Dadu)
Une partie du groupe (photo Robert Chevalier)
Une partie du groupe (photo Robert Chevalier)
DSC_1810-001.JPG (284.9 Kio) Consulté 2151 fois
Quelques-uns des 13 grands cormorans présents. L'adresse est bonne visiblement pour les affamés... (Photo Robert Chevalier)
Quelques-uns des 13 grands cormorans présents. L'adresse est bonne visiblement pour les affamés... (Photo Robert Chevalier)
DSC_1786-001.JPG (268.3 Kio) Consulté 2151 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 04 févr. 2020, 08:53

367 - Un camping vert à Longueville/50
Le camping O2 est le seul de ce genre dans le réseau des refuges. A chaque passage, les chevreuils sont là et il est fréquent de les voir circuler au milieu des chalets...
le dépliant commercial pour information
le dépliant commercial pour information
Numériser.jpeg (223.56 Kio) Consulté 1506 fois
Dernier relevé, un peu de printemps - deux bruants zizi chantent -, un peu d'hiver - une belle bande de pipits farlouses posés sur la prairie.
synthèse du relevé de l'année 2020
synthèse du relevé de l'année 2020
Monsieur Arondel, le propriétaire du camping, a su profiter du maillage de l'ancien bocage pour préserver une partie des vieilles haies et recréer un complément de talus boisés.
Chemin creux conservé en limite de propriété
Chemin creux conservé en limite de propriété
chemin creux.jpg (267.16 Kio) Consulté 1506 fois
La végétation des vieux talus est bien caractéristique : le ruscus fragon en est un des marqueurs.
Petit houx sur talus
Petit houx sur talus
fragon.jpg (238.74 Kio) Consulté 1506 fois
Le bois est fréquenté par divers passagers, chevreuils et blaireaux partageant "les voies de circulation."
passage dans le bois
passage dans le bois
P1020563.jpg (264.52 Kio) Consulté 1506 fois
Sur une partie du talus, propriété du voisin, un vieux chêne a d'abord perdu une branche et il a fallu se résoudre à l'abattre. Le tronc était totalement creux et cet arbre présentait un risque pour le public du camping. Par contre, il est dommage qu'une partie de ce bois "pourri" ait été brûlé par le dit voisin : les nombreuses galeries d'insectes prouvaient que la vie n'avait pas quitté cet arbre. Du bois mort aurait pu être conservé en tas.
galeries d'insectes
galeries d'insectes
bois mort et galeries.jpg (279.4 Kio) Consulté 1506 fois

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 07 févr. 2020, 17:02

368 - Du lait, des pommes, des légumes, tout bio et les oiseaux avec au refuge de Brécey
La ferme du Bois à Brécey chez Maël et Solène est "triple": entre les parcelles de prairie destinées aux vaches laitières, celles du verger basse tige et celles des cultures, céréales et légumes, il y a assez de diversité pour remplir de petits plaisirs les 2 h de marche sur les 30 ha de cette partie de la ferme.
Relevé du 7 février 2020
feuille de terrain : des zones attractives pour les oiseaux sont bien individualisées. Un vallon où la prairie naturelle a conservé sa place entre deux haies boisées de vieux arbres marquant les limites du talveig. Les parcelles de verger basse tige et les zones de cultures au repos attirent encore d'autres oiseaux.
feuille de terrain : des zones attractives pour les oiseaux sont bien individualisées. Un vallon où la prairie naturelle a conservé sa place entre deux haies boisées de vieux arbres marquant les limites du talveig. Les parcelles de verger basse tige et les zones de cultures au repos attirent encore d'autres oiseaux.
Fiche de synthèse
Au total, 24 espèces. Grive litorne et pinson des arbres forment le gros des troupes mais la présence de 55 linottes est notable par exemple. Le couple de buses locales circule et finalement, un des individus vient se poser sur le nid.
Fiche de synthèse du relevé 6 sur le refuge
Fiche de synthèse du relevé 6 sur le refuge
Les parcelles de culture au repos sont très attractives pour les granivores : linottes, chardonnerets, verdier, pinsons. Même les mésanges bleues se nourrissent au sol sur les adventices...
Parcelle à orge et légumes au repos en hiver : le paradis pour les linottes!
Parcelle à orge et légumes au repos en hiver : le paradis pour les linottes!
P1020633.jpg (210.17 Kio) Consulté 1476 fois
Entre les anciens rangs de légumes les adventices ont pris place. Les bandes de pinsons, chardonnerets et verdiers  se déplacent entre les anciennes tiges sèches de maïs.
Entre les anciens rangs de légumes les adventices ont pris place. Les bandes de pinsons, chardonnerets et verdiers se déplacent entre les anciennes tiges sèches de maïs.
P1020632.jpg (256.61 Kio) Consulté 1476 fois
Une des questions souvent soulevées par les signataires des conventions refuge tourne autour des relations avec les chasseurs locaux. La solution possible quand la surface s'y prête consiste à proposer au président de la société de chasse locale d'intégrer le site dans la réserve de chasse de la société.
Relations avec les chasseurs locaux
Relations avec les chasseurs locaux
P1020607.jpg (408.75 Kio) Consulté 1476 fois
De l'intérêt des lignes électriques...
Le sujet a déjà été évoqué ici : les armatures des lignes électriques moyenne tension peuvent accueillir des nids de moineau et même probablement des nids d'étourneaux. Ce matin, il y a lutte entre les deux espèces pour la possession des "tubes"!
Couple de moineaux à l'entrée des orifices d'armatures électriques.
Couple de moineaux à l'entrée des orifices d'armatures électriques.
La ferme du Bois a conservé dans une haie une des barrières traditionnelles bien qu'elle ne serve plus. Cette barrière à écharpe (la grande barre oblique) est caractéristique du Sud Manche. Pour la plupart, elles ont disparu, victimes du machinisme : les entrées de champ ont dû être élargies pour laisser entrer les machines agricoles autrement larges que celles que tiraient les chevaux!
Barrière à écharpe traditionnelle
Barrière à écharpe traditionnelle
P1020604.jpg (236.81 Kio) Consulté 1476 fois
Pour tout savoir sur la vente des produits :
https://fr-fr.facebook.com/Jouaultagric ... iologique/

collette
Messages : 931
Inscription : 07 févr. 2006, 07:39
A remercié : 7 fois
A été remercié : 17 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par collette » 09 févr. 2020, 16:47

369 - La morelle noire et l'oiseau rouge
Didier Chenut envoie cette photo de bouvreuil prise dans son jardin (2 individus mâles présents) : se nourrir sur les graines desséchées de la morelle noire n'est pas donné à tout le monde! C'est une plante toxique pour l'homme... De l'intérêt encore de ne pas systématiquement désherber les jardins en hiver en particulier.
Pièces jointes
Photo Didier Chenut / refuge Parigny/50
Photo Didier Chenut / refuge Parigny/50

pgachet
Messages : 895
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par pgachet » 12 févr. 2020, 08:58

370- Les nocturnes au refuge de Saint-Pierre de Coutances

Compte-rendu de l'animation « Mieux connaitre la chouette effraie »
Un atelier autour de la chouette effraie réservé aux adultes était proposé ce dimanche 09 février par le GONm en partenariat avec AVRIL : Association d’éducation à l’environnement et au développement durable située à St Pierre de Coutances (50) . Cette association qui est refuge GONm met régulièrement à notre disposition locaux et matériel et relaie le calendrier de nos animations auprès de ses adhérents.
14 personnes ont participé à cet atelier qui a débuté par la projection d’un film « les nuits de la dame blanche » réalisé par Laurent Charbonnier en 1983 ( et toujours d’actualité )
Puis chacun s’est affairé autour de ses pelotes de réjection afin d’en déterminer le contenu et les espèces de micromammifères ingérés : petits campagnols , musaraignes , crocidures…
Alain en a profité pour parler de la chaine alimentaire et de l’intérêt de ce précieux auxiliaire auprès des jardiniers et agriculteurs
Un nichoir à effraie réalisé par Michel était exposé et certains participants sont repartis avec les plans ( à suivre).
Documentation , affiches et des pelotes d’autres rapaces ( crécerelle , hulotte ) apportées par Maxime ont complété cette animation .
Beaucoup de questions , très bonne ambiance et un très bon ressenti à la fin de cette séance.
Merci à tous


par Alain Aupoix , Maxime Spagnol , Michel Roussel , Catherine Burban ( les 4 mousquetaires coutançais) : organisateurs et animateurs.
Des participants très concentrés.
Des participants très concentrés.
coutanceseffraie09_02_2020CB.jpg (116.59 Kio) Consulté 1397 fois
Dissection d'une pelote et examen à la loupe binoculaire.
Dissection d'une pelote et examen à la loupe binoculaire.
coutances2effraie09_02_2020CB.jpg (111.9 Kio) Consulté 1397 fois

pgachet
Messages : 895
Inscription : 29 mai 2007, 22:39
A été remercié : 3 fois
Contact :

Re: Le réseau des refuges du GONm

Message par pgachet » 16 févr. 2020, 09:22

371- Un nouveau refuge dans les confins de la Manche

Situé à Saint-Martin-de-Landelles (50), le refuge de la Mignonnerie qui domine une belle vallée regarde vers l'Ille et Vilaine. La propriété de Chantal et Patrick Lecocq, grande de 1,5 ha, est constituée d'un jardin d'agrément, d'un beau potager, d'une petite mare, d'un verger et de deux parcelles destinées aux moutons. Le terme de refuge convient parfaitement : entretien et aménagements sont pensés et adaptés pour favoriser la vie sauvage. On y trouve des mangeoires, des nichoirs, un hôtel à insectes : la mare peut accueillir plusieurs espèces d'amphibiens et aussi la bergeronnette des ruisseaux. La bergerie de construction relativement récente accueille au printemps quelques couples d'hirondelle de cheminée.Il est vrai que le pâturage des moutons attire les insectes et aussi, comme cela a été constaté grive litorne, pie et étourneaux. Le terme de refuge convient également car l'environnement agricole n'est pas nécessairement favorable, assez ouvert avec de grandes parcelles reliées par une autoroute à tracteurs. Il reste bien encore quelques ragolles (arbres tétards) et quelques beaux sujets sur certaines haies mais le sort de l'arbre semble bien discuté dans cette région. On sent bien tout de même, en se promenant autour du refuge la résistance de certains habitants comme Chantal et Patrick Lecocq qui ont planté tout un linéaire d'arbres ainsi qu'un voisin qui a planté carrément un bois et un verger à proximité.

Lors de la première visite effectuée par Alain Brodin, le correspondant de ce nouveau refuge et Philippe Gachet, 21 espèces ont été répertoriées. Merci à Chantal et Patrick pour leur accueil enthousiaste et attentif.

Ci-dessous le compte-rendu de visite.
Compte-rendu de visite page 1
Compte-rendu de visite page 1
Capture1.JPG (132.84 Kio) Consulté 1301 fois
Compte-rendu de visite page 2
Compte-rendu de visite page 2
Capture2.JPG (74.42 Kio) Consulté 1301 fois
Chantal Lecocq et Alain Brodin, correspondant, à l'entrée du refuge
Chantal Lecocq et Alain Brodin, correspondant, à l'entrée du refuge
P1100439.JPG (147.45 Kio) Consulté 1301 fois
Partie sud du refuge avec verger, parcelles à moutons et chien. Tout au fond, à droite de beaux tétards. Il faut les voir!
Partie sud du refuge avec verger, parcelles à moutons et chien. Tout au fond, à droite de beaux tétards. Il faut les voir!
P1100441.JPG (156.75 Kio) Consulté 1301 fois
Une des bâtiments traditionnels en torchis des anciennes fermes du secteur. Des nichoirs ont été installés sur le pignon.
Une des bâtiments traditionnels en torchis des anciennes fermes du secteur. Des nichoirs ont été installés sur le pignon.
P1100440.JPG (157.67 Kio) Consulté 1301 fois
Vers le sud-est, la bergerie qui accueille des moutons et, au printemps, des hirondelles.
Vers le sud-est, la bergerie qui accueille des moutons et, au printemps, des hirondelles.
P1100445.JPG (184.02 Kio) Consulté 1301 fois
La maison d'habitation et, à gauche, des refuges pour moineaux et étourneaux, le potager et une petite mare.
La maison d'habitation et, à gauche, des refuges pour moineaux et étourneaux, le potager et une petite mare.
P1100443.JPG (181.46 Kio) Consulté 1301 fois

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités